L'AMOUR TOUJOURS
"Il n'y a pas de honte à aimer" - posté dans Amour

 

La première fois que je t'ai approché

Une étincelle en moi a germé

Et depuis cette tendre journée

Le feu n'a cessé de se propager.

Paralysée par son emprise

J'ai essayé de l'étouffer

Mais le souffle d'une légère brise

L'empêchait de se consumer.

Pourquoi essayer d'éteindre cette flamme

Qui brûle tout au fond de mon Âme

Alors que je devrais le crier

Car il n'y a pas de honte à aimer!

20:57 - 31/10/2006 - commentaires (1)
- posté dans Amour
20:55 - 31/10/2006 - commentaires (1)
Tango à deux - posté dans Amour
20:53 - 31/10/2006 - commentaires (0)
aimons nous les uns les autres
13:49 - 4/10/2006 - commentaires (0)
L'Amour Toujours
19:13 - 9/07/2006 - commentaires (0)
amour celeste
19:11 - 9/07/2006 - commentaires (0)
Un amour sincère

 ( Col 3.12-14 ; 1 Co 4.20,21 )

 

  

Le Christ veille sur nous bien mieux que nous ne veillons sur nous-mêmes ou sur autrui, même ceux que nous aimons le plus. "L'amour est une puissance. Ce principe implique une force intellectuelle et morale, dont il ne peut être séparé. Le pouvoir des richesses a tendence à corrompre et détruire; le pouvoir de la force peut faire très mal; mais le pur amour possède une excellence et une valeur liées à son pouvoir de faire le bien, rien d'autre que le bien [...] Le coeur non converti ne peut initier ni produire cette plante dont la croissance est d'origine céleste et qui pousse et fleurit seulement là où règne le Christ. L'amour meurt s'il n'est mis en actes, car ainsi il devient plus profond, plus fort et plus rayonnant [...] Diffus par nature et discret dans ses interventions, il fait cependant preuve de puissance lorsqu'il se propose de vaincre de grands maux.

 

17:46 - 25/06/2006 - commentaires (0)
tout le monde

                      

    Ce dont tout le monde a besoin, c'est d'amour !

 

     Un amour qu'ils n'ont encore jamais connu, un amour véritable, sincère, authentique, le vrai grand amour de leur vie : L'Amour d'entre tous les amours, de l'Amant d’entre tous les amants. Lui seul peut satisfaire la profonde aspiration de toute âme humaine à un amour absolu et une compréhension totale — cette soif profonde au coeur de l'homme pour son créateur!

     Le coeur des hommes est le même dans le Monde entier! Ses désirs, ses amours, sa soif de Dieu et de Sa Vérité, sa soif de joie et de bonheur, de paix de l'esprit, toutes ces aspirations sont créées par Dieu, et sont les mêmes pour tous dans le Monde entier! L'homme ne sera jamais vraiment heureux avec un coeur lourd, des pensées troublées, un esprit découragé et une âme qui n'a pas reçu le salut. Rien ne pourra jamais satisfaire l’âme humaine que l'union totale avec le Grand Esprit d'amour qui l'a créée, Dieu Lui-même ! La chair peut satisfaire la chair, mais seul l'Esprit peut satisfaire l'esprit !

 

     Voulez-vous la clé de tous les coeurs ? Essayez l'amour ! Il n'échoue jamais parce que Dieu est amour, et Il ne peut échouer ! -"Ah ! Doux mystère de la vie, enfin je t'ai trouvé, enfin j’ai trouvé la raison de toute chose ! C'est l'amour et l'amour seul auquel le monde aspire !"Gagnons le monde avec Son amour!

17:45 - 25/06/2006 - commentaires (0)
Pensées sur le Mariage

Ce n’est pas le Paradis, mais presque

Se marier, ce n’est pas réaliser un exploit, c’est commencer une aventure.

David A. Seamands

 

Il faut des années pour atteindre au mariage complet de deux cœurs, même pour les plus aimants. Une vie conjugale heureuse, c’est continuellement tomber amoureux.

—Théodore Parker

 

Même si les mariages sont faits au Ciel, l’homme est responsable de leur entretien.

James C. Dobson

 

Liez vos cœurs d’un nœud indéfectible.

William Shakespeare

 

Réussir un mariage, c’est bien plus que trouver le partenaire idéal : c’est être le partenaire idéal.- Robert Browning (1812-1889)

 

Vous supportez biens vos propres travers, pourquoi pas un travers chez votre femme ? —Benjamin Franklin

 

 

Un bon mariage requiert la détermination de rester mariés.

 

Un chrétien est censé aimer son prochain. Étant donné que sa femme est son prochain le plus proche, elle doit donc être son amour le plus profond. —Martin Luther (1483-1546)

 

L’histoire nous apprend que Martin et Katherine Luther, il y a plus de quatre cents ans, formaient un mariage heureux, bien qu’eux-mêmes dussent faire face au même genre de difficultés que la plupart des mariages actuels.

Un jour qu’il voyageait, Luther écrivit à son épouse : “A la sainte dame, pleine d’inquiétude, nommée Katherine Luther, docteur à Zulsdorf  [la ferme où ils vivaient, dont elle avait hérité] et à Wittenberg, ma chère et gracieuse femme. Nous te remercions de tout cœur de t’inquiéter au point de ne pouvoir dormir. Car depuis que tu as commencé à t’inquiéter pour nous, un incendie s’est déclenché près de chez moi. Et hier, sans aucun doute encore grâce à ton inquiétude, une grosse pierre me serait tombée dessus sans l’intervention des anges, et m’aurait écrasé comme une souris prise au piège. Si tu ne cesses de t’inquiéter, je crains que sous peu la terre ne nous avale. Prie, laisse Dieu s’inquiéter.”

Malgré ses différences d’opinions d’avec sa femme, Martin tenait la vie de famille en haute estime. Avant son mariage, il lui arrivait de parler du mariage comme d’une nécessité de la chair. Plus tard, il devait y voir un enrichissement pour l’esprit. Il citait souvent le dicton : “Que la femme fasse en sorte que son mari soit heureux de rentrer au foyer, et que le mari fasse en sorte que sa femme soit triste de le voir partir.”

 

L’Éternel Dieu dit: “Il n’est pas bon que l’homme soit seul, Je lui ferai une aide qui soit son vis-à-vis.” (La Bible, Genèse2: 18,).

 

 

Pas Seul

 

Dieu l’a su tout de suite.

 

Je ne sais pas quand

Lui est venu à l’esprit,

Mais dès qu’Il a vu

Un être humain, Il a compris.

 

Il n’est pas bon de vivre seul.

 

A cette règle, il y a des exceptions,

Mais je n’en fais pas partie.

 

Vivre seul, ce serait dingue

Pour le gars que je suis.

 

Quelqu’un à aimer,

Avec qui partager,

Qui puisse m’aider !

Porter mes fardeaux.

 

Je ne veux pas avoir à faire face

Aux épreuves, aux combats,

Sans que pour eux

Tu pries

Avec moi.

 

Ensemble nous valons plus

Que chacun de notre côté,

Alors je suis heureux

qu’Il nous ait unis,

Toi et moi.

              

 

 

 

 

 

17:44 - 25/06/2006 - commentaires (0)
Quelqu'un t'aime !

 

 

 

 

 

"Je t'aime ! je me réjouis de ce que tu existes !" Ces paroles, quand elles nous sont adressées, nous remplissent de joie. Elles nous donnent des ailes.
En effet, quel bonheur lorsqu'une personne nous dit : "Je te trouve formidable, je t'aime." Cela donne un sens à notre vie. On a l'impression de commencer à vivre parce qu'il y a là quelqu'un pour qui l'on compte. Tout d'un coup, la vie est belle et prend une nouvelle valeur. On prend goût au travail. Tout marche comme sur des roulettes. On est motivé. Plus rien ne devient trop long, ni trop lourd. C'est avec d'autres yeux que l'on considère le monde, la vie, les gens, la nature. Seulement parce qu'il y a là quelqu'un qui me voue son intérêt et son amour.

Sans amour, inapte à la vie - L'être humain a besoin d'amour pour vivre ! Voici le résultat frappant d'une expérience faite sur ordre de Frédéric le Grand : il fit recruter dix bébés. Cinq d'entre eux reçurent tous les soins et l'hygiène nécessaires et furent nourris très régulièrement. Seulement, il fut interdit à leur nurse de leur parler. Les cinq autres bébés ne furent pas nourris d'une manière aussi précise et on ne leur prodigua pas des soins aussi méticuleux. Par contre, il fut permis à leur nurse de leur parler, de rire et de chanter avec eux. Les cinq premiers bébés tombèrent malades et devinrent de plus en plus apathiques. Ils n'étaient pas aptes à vivre. Les cinq autres enfants croissèrent et se développèrent admirablement.
Ce ne sont pas l'ordre et la propreté qui assurent le maintien de la vie, c'est la relation affective qui compte ! Avoir assez à manger ne rassasie pas, ce qui apaise la faim existentielle de l'individu, c'est l'amour !
Abondance et richesse ne garantissent pas non plus une vie heureuse et satisfaite, mais être aimé apporte le bonheur et engendre la satisfaction.

Etre aimé, être estimé ! Tant de personnes – jeunes et moins jeunes – m'ont avoué : "Personne ne m'a jamais vraiment aimé. Personne ne s'intéresse à moi." Combien je suis heureuse alors de pouvoir leur dire : "Tu es aimé ! Dieu te fait une déclaration d'amour !" Dieu te dit dans la Bible, dans Esaïe, chapitre 43, verset 4 : "Parce que tu as du prix à mes yeux, tu es honoré et je t'aime." " Tu es pour moi très précieux. Tu es pour moi comme un trésor fabuleux " – Voilà ce que dit le Dieu Tout-Puissant, à toi et à moi, personnellement.

 

Dieu m'a prouvé son amour - L'amour de Dieu, ce n'est pas seulement des mots – c'est un acte. L'amour de Dieu se nomme : Jésus ! En Jésus, nous voyons Dieu à coeur ouvert. Dieu a donné son fils Jésus en sacrifice, afin que nous ayons la paix, afin que nos fautes soient effacées. Ainsi, jour après jour, nous pouvons vivre du pardon de Dieu. A travers Jésus, nous sommes estimés et honorés de la part de Dieu. Il prend soin de nous et s'inquiète de nous. Il pense à nous et s'occupe de toutes les choses de notre vie. Christ est le vivant et le ressuscité. Il vient à nous, au milieu de notre solitude, et nous ne sommes plus seuls. Il nous écoute et parle avec nous.

Tu es aimé tel que tu es !
L'amour de Dieu signifie : je t'estime !
L'amour de Dieu signifie : je t'honore !
L'amour de Dieu signifie : je suis avec toi !
L'amour de Dieu signifie : je pense à toi !
L'amour de Dieu signifie : je parle avec toi !
L'amour de Dieu signifie : je t'écoute !
Tu es aimé - telle que tu es !
Tu es aimé - tel que tu es !
     

,

 

 

17:43 - 25/06/2006 - commentaires (1)
Le Compliment d’Amour

 

                On rêve tous d’être apprécié et on meurt d’envie de recevoir le compliment suprême : celui d’être aimé pour ce qu’on est. Nous avons besoin que les autres sachent reconnaître nos points forts ou, parfois, qu’ils nous encouragent dans les domaines où nous avons tendance à nous laisser aller. Les compliments sincères sont simples, et ils ne coûtent rien à donner, mais on aurait tort de sous-estimer leur valeur.

            Le plus gentil des compliments que j’ai jamais entendus fut donné par Joseph Choate, ancien ambassadeur en Grande Bretagne. Quand on lui demanda qui il aimerait être s’il pouvait revenir sur terre après sa mort, il répliqua sans une seconde d’hésitation: “Le second mari de Mme Choate.”

                                                                                              Leo Buscaglia

 

 

                                                                                             

Ce qui compte véritablement

 

                Un matin, alors qu’il se rendait à son travail, Carl eut un accrochage avec une automobiliste. Les deux voitures s’arrêtèrent, la femme au volant de l’autre voiture sortit pour examiner les dégâts. Elle avait l’air affolée. Elle reconnaissait qu’elle était en tort, mais sa voiture était neuve, achetée depuis moins de deux jours au salon d’exposition-vente, et elle redoutait la réaction de son mari. Carl, qui comprenait sa détresse, n’en devait pas moins procéder au constat.

            Elle ouvrit sa boite à gants pour en retirer l’enveloppe contenant les documents nécessaires. Un papier s’en échappa, sur lequel elle reconnut l’écriture de son mari. Il avait écrit: “En cas d’accident, ma chérie, souviens-toi que c’est toi que j’aime, pas la voiture.” 

 

                                                                                              -D’après Paul Harvey

 

            Beaucoup de mariages perdent leur magie pour la simple raison que les conjoints ne trouvent plus de charme aux petites choses de la vie commune, ou parce qu’ils perdent l’habitude de se dire leur amour.

                                                           *

            On raconte l’histoire d’un couple âgé assis sur le porche de leur maison en train d’admirer un magnifique coucher de soleil. Bien qu’ils fussent tous deux touchés par la scène, nul ne dit mot. Plus tard le mari se dit à lui-même : “iÇ’aurait été un bon moment pour dire à Marguerite combien je l’aime!”  Quel dommage que nous manquions parfois de telles occasions d’encourager ceux qui nous sont les plus chers!

 

            Le célèbre évangéliste Billy Sunday donna un jour le conseil suivant: “Essayez de complimenter votre femme, même si ça lui fait peur au début.”

17:42 - 25/06/2006 - commentaires (0)
Paroles pour ceux qu’on aime

Paroles pour ceux qu’on aime

Je suis fier de toi.

Magnifique!

Je savais que tu pouvais y arriver.

Pour moi, tu es unique au monde.

Je te fais confiance.

Tu es un trésor.

Bravo!

Joli travail.

Super!

Tu fais tant de choses pour moi! Merci.

Quelle chance j’ai de t’avoir!

Tu sais si bien m’écouter!

Je t’aime.

Tu es un magnifique exemple de l’amour de Dieu.

Merci d’avoir autant d’amour.

Tu t’en es souvenu.

Tu es le meilleur.

Je te tire mon chapeau.

Je ne pourrais être plus fier de toi.

Tu illumines ma vie.

Je prie pour toi.

Tu es merveilleux.

Tu es une belle réponse à ma prière!

Je ne peux pas m’imaginer sans toi.

Je suis de tout cœur avec toi.

J’admire ta foi en Dieu.

Merci de croire en moi.

Ton amour est merveilleux.

Je suis très heureux d’être avec toi.

Je t’admire.

Je serai avec toi jusqu’au bout.

Tu es mon rayon de soleil !

Tu es une grande bénédiction de Dieu!

 

17:08 - 25/06/2006 - commentaires (0)
Petite technique pour retrouver l'Amour spirituel


Assieds-toi confortablement, les pieds en contact avec le sol, les paumes vers le haut et les yeux fermés. Choisis un endroit calme et un moment où tu es le moins sujet à être dérangé.

Inspire profondément en décontractant chacun de tes muscles. À l'aide de ton imagination, ouvre une petite fenêtre sur le dessus de ta tête. Imagine un faisceau de Lumière brillante qui pénètre ton corps par cette ouverture, à chaque inspiration profonde.

Sens l'Amour t'envahir tel un soleil radieux sous ta poitrine. À chaque expiration, laisse sortir cet Amour Lumineux par chacune des pores de ta peau. Ne garde pas cet Amour en toi, libère-le; c'est ainsi qu'il te purifiera.

Répète ceci pendant une quinzaine de minutes à chaque jour. Si tu en as le goût, tu peux même chanter doucement, de façon continue le mot Dieu, Jésus, Hu (très ancien nom de Dieu qui se prononce "iou") ou celui qui t'inspire le plus.

Arme-toi de Patience et de Discipline; sois assidu(e). C'est un grand cadeau que tu t'offres, un rendez-vous quotidien avec Dieu. Ce n'est qu'à long terme que tu ressentiras les changements intérieurs. Mise sur la Persévérance.

Plus tard, pendant ta séance, une larme de joie coulera sur ta joue, des frissons te parcourront ou même un picotement te prouvera que ta fenêtre (Chakra Couronne) est bien ouverte.

De plus, dans ton quotidien, change tes attitudes. Remplace chaque idée négative qui te vient en tête par une positive. Ne reste qu'avec ceux avec qui tu te sens bien. Émerveille-toi d'un rien. Souris à la vie. Mais par-dessus tout, dis merci à chaque fois que l'occasion se présente. Que ce soit pour le chant d'un oiseau, pour le sourire d'un(e) passant(e), une douce brise sur ta joue, le rire d'un enfant ou le doux parfum d'une fleur. En te plaçant ainsi en État de Gratitude, tu modifies positivement ton taux vibratoire.

N'oublie
pas ton rendezvous avec Dieu...
  Il
t’attend!


Pour envoyer à une
personne importante...
()




 

17:06 - 25/06/2006 - commentaires (0)
PARCE QUE DIEU VOUS AIME

   PARCE QUE JE VOUS AIME

 

Peut-être que Dieu veut que nous rencontrions
des personnes qui nous font du mal avant
de rencontrer la bonne personne pour que nous
soyons reconnaissants lorsque cela se produira.

Quand la porte du bonheur se ferme, une autre
s'ouvre, mais souvent nous regardons si longtemps
la porte fermée que nous ne voyons pas la porte
qui a été ouverte pour nous.

Le meilleur ami est celui avec qui on peut
s'asseoir sans jamais dire un mot et puis,
s'éloigner en se disant que cela était la meilleure
conversation que nous n'ayons jamais eue.

Il est vrai que nous ne savons pas la chance que
nous avons d'avoir quelqu'un (ou quelque chose!),
jusqu'à ce que nous le perdions,
mais il est aussi vrai que nous ne savons pas
ce que nous avons manqué quand cela arrive.

Donner à quelqu'un tout votre amour n'est
jamais une assurance qu'il vous aimera en retour!

N'attendez pas d'amour en retour, attendez
seulement que cela grandisse dans leur coeur.
Mais si cela ne se produit pas, soyez content
tout de même que cet amour ait grandi dans le vôtre.
Cela prend seulement 1 minute pour remarquer quelqu'un,

1 heure pour l'apprécier, 1 journée pour l'aimer.
Mais oublier quelqu'un prend toute une vie.

Ne vous fiez pas aux apparences,
elles sont souvent trompeuses.
Ne vous basez pas sur la richesse,
elle peut disparaître.

Recherchez quelqu'un qui vous fait sourire
car cela ne prend qu'un sourire pour illuminer
une journée sombre. Trouvez la personne
qui fait sourire votre coeur.

Puissiez-vous avoir assez de bonheur pour
vous rendre agréable, assez d'embûches pour vous
rendre plus fort, assez de chagrin pour vous
garder humain, assez d'espoir pour vous
rendre heureux.

Les gens les plus heureux ne sont pas
nécessairement ceux qui ont le meilleur de chaque
chose, mais ceux qui profitent simplement
de ce qu'ils ont.

Quand vous êtes né, vous pleuriez
et les gens autour de vous souriaient.
Vivez votre vie de sorte qu'à
votre mort vous serez celui qui sourit,
et tout le monde autour de vous pleurera.
Tu peux envoyer ce message aux gens qui
signifient quelque chose pour toi,
à ceux qui ont touché ta vie d'une façon ou
d'une autre, à ceux qui t'ont fait
sourire quand tu en avais vraiment
besoin, à ceux qui te font voir le bon côté
des choses quand tu es vraiment dans le noir,
à ceux à qui tu veux dire que tu apprécies
réellement leur amitié.

Et si tu ne le fais pas, ne t'inquiète pas,
rien de mal ne t'arrivera.
Tu manqueras seulement l'opportunité
d'illuminer la journée de quelqu'un grâce à
ce message d'amour .

 

 

17:04 - 25/06/2006 - commentaires (0)
DÉCLARATION D'AMOUR

                                  

 

        Un Nouveau Credo!--Tout ce qui compte c'est l'Amour!

                                                                                      

 

Nous croyons en l'Amour!--L'amour de Dieu et des autres, car "Dieu est Amour!" (1 Jean 4:8). Notre religion c'est l'Amour!

    L'amour c'est tout, car sans amour, il n'y aurait rien!--Ni famille, ni amis, ni père, ni mère, ni enfants, ni sexe, ni santé, ni bonheur ni Paradis. Il n'y aurait rien de tout cela sans Amour! Et rien de tout cela n'est possible sans Dieu, car Dieu est Amour!

    C'est la solution à tous les problèmes de l'humanité, aujourd'hui comme dans le passé: l'Amour, l'amour vrai, l'Amour de Dieu et l'amour du prochain! L'Esprit divin d'Amour nous aide tous à nous aimer les uns les autres comme Il nous l'a commandé!--C'est toujours la solution de Dieu, même dans un monde aussi complexe, confus et compliqué que la société actuelle!

    Lorsqu'il rejette l'Amour de Dieu et Ses lois bénéfiques fondées sur l'Amour, l'homme devient égoïste, vicieux, cruel et plein de haine envers son prochain.--Le caractère inhumain de l'homme est de plus en plus flagrant dans ce monde où règnent l'oppression, la tyrannie, l'exploitation, l'escroquerie des riches, les souffrances causées par la faim et la malnutrition, la maladie, la mauvaise santé, la pauvreté et les sans-abri, les abus vicieux, le surmenage, les tortures de la guerre et les cauchemars dus à la peur perpétuelle de l'insécurité.

    Tous ces maux sont le résultat d'un manque d'amour pour Dieu et pour son prochain ainsi que du rejet par l'homme des lois d'amour, de foi, de paix et d'harmonie avec Dieu, les autres et toute Sa Création. "Car s'il n'aime pas son frère qu'il voit, il ne peut aimer Dieu qu'il ne voit pas!" (1 Jean 4:20).

C'est aussi simple que cela: si nous aimons Dieu, nous pouvons alors nous aimer les uns les autres! Et ainsi, nous pouvons suivre Ses règles de vie et Ses lois sur la liberté et le bonheur, afin que tous connaissent le bien-être et la joie du Seigneur!

    C'est pourquoi Jésus nous a dit que le premier et le plus grand des commandements c'est d'Aimer--"Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur et de toute ton âme et de toute ta pensée... et le second lui est semblable", c'est presque la même chose: "Tu aimeras ton prochain comme toi-même!" (Matthieu 22:37-39).

    Un avocat demanda alors à Jésus: "Qui est mon prochain?" Il leur raconta l'histoire du bon Samaritain en leur montrant que nous devons aider toute personne en difficulté, quelles que soient leur race, leurs origines, la couleur de leur peau, leur nationalité ou leur statut social!:

    "Or il se trouva qu'un prêtre descendait par le même chemin. Il vit le blessé et, s'en écartant, poursuivit sa route... Mais un Samaritain qui passait par là arriva près de cet homme. En le voyant, il fut pris de pitié. Il s'approcha de lui, soigna ses plaies avec de l'huile et du vin, et le recouvrit de pansements. Puis, le chargeant sur sa propre mule, il l'emmena dans une auberge où il le soigna de son mieux." (Luc 10:31,33,34). Si l'amour remplit notre coeur, nous ne pouvons être confrontés à une situation sans intervenir personnellement. Nous ne pouvons pas laisser le pauvre homme sur la route de Jéricho! Comme le Samaritain, nous devons agir! (Voir Luc 10:25-35). A la vue de personnes nécessiteuses ou en difficulté, beaucoup de gens s'écrient de nos jours: "Oh, quel malheur! Comme je les plains!" Mais la compassion doit se traduire par des actes! C'est là toute la différence entre la pitié et la compassion: la pitié éprouve de la peine, mais la compassion passe à l'action!

    Nous devons manifester notre foi par des actes tangibles, sans lesquels nul ne peut prouver son amour. Dire que vous aimez quelqu'un sans essayer de l'aider d'une façon ou d'une autre pour répondre à son besoin--qu'il s'agisse de nourriture, de vêtements, d'abri, etc..--ce n'est pas aimer!

    S'il est vrai que le besoin d'un amour véritable est un besoin spirituel, en revanche il doit se manifester physiquement par des actes--"Une foi qui se traduit par des actes inspirés par l'amour!" (Galates 5:6).

    "Si un homme riche voit son frère dans le besoin et lui ferme son coeur, comment l'amour de Dieu demeurerait-il en lui? Mes enfants, que notre amour ne se limite pas à des discours et à de belles paroles, mais qu'il se traduise par des actes, accomplis dans la vérité!" (1 Jean 3:17,18)

 

Cependant, nous croyons que la plus grande manifestation de notre amour ne se limite pas seulement au partage de nos biens matériels, mais réside dans le don de soi, au service des autres. C'est ainsi que s'exprime notre foi qui se traduit par nos oeuvres et par le partage de nos biens matériels. Jésus Lui-même n'avait aucun bien matériel à partager avec Ses disciples, seulement Son Amour et Sa vie, dont Il nous a fait don afin qu'à notre tour, nous ayons la vie et l'amour pour toujours!

    "Personne n'a de plus grand amour que celui qui donne sa vie pour ses amis!" (Jean 15:13) C'est pourquoi nous considérons que le don de soi, de notre amour et de notre vie, est le plus grand de tous les partages et notre but ultime, ainsi que le moyen dont nous disposons pour atteindre ce but!

    C'est pourquoi Dieu, à l'origine, a créé l'homme: pour aimer! L'aimer pour toujours et inspirer les autres à faire de même! C'est Dieu qui a créé l'Amour et qui a donné à l'homme ce besoin d'aimer et d'être aimé. Lui seul peut satisfaire ce besoin profond d'amour total et de compréhension qui existe dans chaque âme humaine.

Les choses temporelles de ce monde satisfont le corps, mais seuls Dieu et Son Amour Éternels peuvent remplir ce vide spirituel de chaque coeur humain qu'Il a créé à Son intention! L'esprit humain, cette personnalité intangible qui réside dans votre for intérieur, ne pourra jamais être entièrement satisfait par autre chose que l'union totale avec le grand Esprit d'Amour qui l'a créé!

    Dieu Lui-même est cet Esprit d'Amour, l'amour vrai, l'amour éternel, l'amour authentique qui ne prendra jamais fin, celui d'un Amant Qui ne vous quittera jamais, le plus merveilleux de tous les amants!

    Il est représenté par Son Fils Jésus-Christ, Qui est venu par amour, a vécu par amour et est mort par amour, afin que nous puissions vivre et aimer pour toujours: "Oui, Dieu a tant aimé l'humanité qu'Il a donné Son Fils unique, pour que tous ceux qui mettent leur confiance en Lui échappent à la perdition et qu'ils aient la vie éternelle." (Jean 3:16)

 

Pour recevoir l'Amour de Dieu en Jésus, il vous suffit d'ouvrir votre coeur et de prier en L'invitant à y entrer. Jésus a promis: "Voici: Je Me tiens devant la porte et Je frappe. Si quelqu'un entend Ma voix et ouvre la porte, J'entrerai chez lui et Je dînerai avec lui et lui avec Moi." (Apocalypse 3:20) Il attend patiemment à la porte de votre coeur; Il ne s'impose pas, Il ne force pas la porte. Il attend simplement que vous L'invitiez à entrer. Êtes-vous prêt?

Lorsque vous L'aurez reçu, toute votre vie sera transformée! Vous serez un nouvel enfant de Dieu venant au monde avec un nouvel esprit! Son Esprit qui habite en vous vous permettra d'accomplir ce qui est humainement impossible: Aimer Dieu et votre prochain!

    Vous découvrirez que le vrai bonheur ne réside pas dans la poursuite de plaisirs et de satisfactions égoïstes, mais en trouvant Dieu, en donnant Sa vie pour les autres et en leur apportant le bonheur! C'est alors que le bonheur vous poursuivra et vous comblera de façon personnelle, sans même que vous le recherchiez pour vous-même!

     "On récolte ce que l'on a semé!" (Galates 6:7). C'est en semant l'amour qu'on récolte l'amour; et c'est en semant l'amitié qu'on se fait des amis. Observez donc Sa Loi d'amour: faites preuve d'un amour désintéressé envers le Seigneur et les autres, et donnez-leur cet amour qu'ils attendent; c'est ainsi que vous recevrez de l'amour, à votre tour. "Car on emploiera, à votre égard, la mesure dont vous vous serez servis pour mesurer."

    Découvrez le pouvoir merveilleux de l'amour! Un nouveau monde d'amour qui n'existait que dans vos rêves s'ouvre à vous! Vous pouvez vivre un amour merveilleux avec une autre âme solitaire! Essayez! Si vous donnez de l'amour, vous en recevrez!

 

    "L'Amour n'a pas été mis dans votre coeur pour y rester!

    L'amour n'est pas l'amour, tant que vous ne l'avez pas donné!"

 

    Recevez l'Amour de Dieu en Jésus aujourd'hui même! Alléluia! Il est la seule Vérité, la seule Paix et le seul Chemin! L'amour n'échoue jamais, car Dieu est Amour!

                     _____________________

 

    Si vous n'avez pas encore personnellement reçu le don de l'Amour Éternel, faites cette petite prière et vous naîtrez de nouveau dans Son Royaume Céleste d'Amour:

    Cher Jésus, je désire cet Amour véritable et je comprends maintenant qu'il ne peut venir que de Toi. Je Te prie de me pardonner mes péchés, Jésus, et je T'invite à entrer dans mon coeur. Tu es désormais mon Seigneur et mon Sauveur. Remplis-moi de Ton Saint-Esprit d'Amour afin que j'ai le pouvoir de témoigner de Ton Amour et de Ton Salut. Au nom de Jésus, amen.

 

                                              

16:59 - 25/06/2006 - commentaires (0)
MON AMOUR POUR TOI !

 

Mon cher enfant,

Tu es Mon enfant et Je t’aime. C’est aussi simple que ça. Peu importe ce que tu as fait, ou n’as pas fait, Je t’aime !

            Tu es sur terre, tu vis ta vie, tu cherches à faire de ton mieux - pour vivre, survivre. Et ce n’est pas toujours évident, Je le sais. Je comprends ta difficulté, car c’est le dur combat de la vie. Mais tout cela peut s’arranger si, en esprit, tu te connectes à Moi.

            Ta vie ne s’arrête jamais, tu vieillis et tu finira par mourir, mais ton esprit, lui, est toujours aussi jeune. Il ne mourra jamais. Ton vrai moi, c’est l’esprit qui vit maintenant à l’intérieur de ton corps, et qui vivra éternellement.

            C’est pourquoi il est inutile de courir après les choses matérielles de ce monde, parce qu’un jour, tu devras les abandonner. Ce qui compte vraiment, ce sont les choses de l’esprit : l’amour, la gentillesse, la compassion, la sympathie, la générosité.

            Alors fais le bien autour de toi. Aime ta famille. Aime tes amis. Aime tes voisins. Aime ceux que tu rencontres. Fais preuve de gentillesse, de miséricorde et de compassion. En témoignant de l’amour, tu Me manifestes aux autres, car Moi, Dieu, Je suis amour.

                        Avec Mon amour éternel,

                                               Ton Père du Ciel

 

 

 

 

 

16:58 - 25/06/2006 - commentaires (0)
LES YEUX DE L'AMOUR

LES YEUX DE L'AMOUR

Un adolescent vivait seul avec sa mère et ils
avaient une relation privilégiée. Bien que
le fils passe toutes ses parties de football
assis sur le banc, sa mère était toujours
dans les estrades pour l’encourager.
Elle ne manquait jamais une partie.

Au début du secondaire, il était encore le
plus petit de sa classe et sa mère, tout
en continuant à l’encourager lui fit comprendre
qu’il n’était pas obligé de jouer au football
s’il ne voulait plus jouer. Mais comme il adorait
le football, il décida de continuer.

Il était bien décidé à faire de son mieux à toutes
les pratiques et espérait qu’on finirait peut-être
par le laisser jouer un peu plus tard.
Tout au long de son secondaire, il n’a jamais manqué
une seule pratique ou partie, mais dut se contenter
de réchauffer le banc. Fidèlement, sa mère était
toujours dans les estrades et avait toujours des mots
d’encouragement pour lui.

Lorsqu’il fit son entrée au collège, il décida
de tenter sa chance aux essais afin d’être accepté
comme recrue. Tout le monde était certain qu’il ne
serait jamais accepté, mais il réussit. L’entraîneur
admit qu’il le gardait sur la liste parce qu’il
participait de tout coeur à chaque pratique, ce qui,
par le fait même, avait un effet motivateur sur ses
coéquipiers. Lorsqu’il apprit qu’il avait été
accepté, il fut si content qu’il courut au
téléphone le plus près pour l’annoncer à sa mère.

Elle partageait son enthousiasme et reçut des billets
de saison pour toutes les parties de l’équipe du
collège. Ce jeune athlète tenace ne rata aucune
pratique au cours de ces quatre années, mais ne
fut jamais appelé à jouer dans un seul match.

C’était maintenant la fin de la saison de football
junior et comme il arrivait sur le terrain en
courant, quelque temps avant le grand match des
éliminatoires l’entraîneur vint à sa rencontre,
un télégramme à la main.

Le jeune homme lut le
télégramme et devint silencieux. Une grosse boule
lui nouait la gorge lorsqu’il annonça à son entraîneur :
« Ma mère est décédée ce matin. Est-ce que je peux
manquer la pratique aujourd’hui? » L’entraîneur posa
doucement son bras autour de ses épaules et lui dit :
« Prends congé pour le reste de la semaine, fiston.
En fait, tu n’as même pas besoin de revenir pour la
partie samedi prochain. »

Le samedi suivant, la partie ne se déroulait
pas bien du tout. Au troisième quart, alors
que l’équipe traînait de l’arrière par 10
points, un jeune homme silencieux se faufila
dans le vestiaire et revêtit son équipement.
Lorsqu’ils le virent arriver en courant,
l’entraîneur et les coéquipiers furent
abasourdis de le voir de retour si tôt.
« Entraîneur, s’il vous plaît, laissez
moi jouer. Je dois absolument jouer
aujourd’hui. » lui dit-il. L’entraîneur
fit semblant de ne pas l’avoir entendu.
Il était hors de question qu’il fasse
jouer son pire joueur pendant un match aussi
crucial. Mais le jeune homme insista et
finalement, ayant pitié de lui, le coach accepta.
« OK, tu peux y aller. »

Quelques minutes plus
tard, l’entraîneur, les coéquipiers et tous
les spectateurs dans les estrades n’en croyaient
pas leurs yeux. Ce jeune inconnu, qui n’avait
jamais joué auparavant, faisait exactement tout
ce qu’il fallait & correctement. L’équipe adverse
n’arrivait pas à l’arrêter. Il courut, bloqua et
plaqua comme une étoile. Son équipe remontait la pente.
Le pointage fut rapidement à égalité. Dans les
dernières minutes de jeu, il intercepta une passe
et courut sans s’arrêter et marqua le point gagnant.
Les spectateurs sautaient de joie. Ses coéquipiers
le portèrent sur leurs épaules. Des applaudissements
comme on en n’avait jamais eu.

Finalement, une fois que les estrades
furent vides, et que les joueurs eurent pris
leur douche et quitté le vestiaire,
l’entraîneur remarqua le jeune homme
assis en silence dans un coin. Il lui dit :
« Fiston, je n’arrive pas à y croire.
Tu as été fantastique. Dis moi ce qui
t’est arrivé? Comment as-tu fait? »

Les yeux emplis de larmes, il regarda
l’entraîneur et lui dit : « Vous savez
que ma mère est décédée cette semaine,
mais saviez-vous qu’elle était aveugle? »
Il avala avec difficulté et s’efforça
à sourire : « Ma mère est venue à toutes
mes parties, mais aujourd’hui, c’était la
première fois qu’elle pouvait me voir jouer
et je voulais lui montrer que j’étais capable
de bien jouer. »

Souviens-toi TOUJOURS DE CECI
Quelqu’un est très fier de toi
Quelqu’un pense à toi
Quelqu’un se fait du souci pour toi
Quelqu’un s’ennuie de toi
Quelqu’un veut te parler
Quelqu’un veut être avec toi
Quelqu’un espère que tu n’as pas de problèmes
Quelqu’un espère que tout ira pour le mieux pour toi
Quelqu’un désire que tu sois heureux
Quelqu’un a très hâte de te voir
Quelqu’un t’aime tel que tu es
Quelqu’un est content de t’avoir comme ami
Quelqu’un veut que tu saches qu’il sera toujours là pour toi
Quelqu’un a besoin de ton soutien
Quelqu’un a besoin de savoir que tu crois en lui
Quelqu’un te fait confiance
Quelqu’un se souvient de toi en entendant une chanson

 

16:57 - 25/06/2006 - commentaires (0)
L'Amour

                      Alors Almitra dit, Parle-nous de l'Amour.

            Et il leva la tête et regarda le peuple assemblé, et le calme s'étendit sur eux.

            Et d'une voix forte il dit : Quand l'amour vous fait signe, suivez le. Bien que ses voies soient dures et rudes.

            Et quand ses ailes vous enveloppent, cédez-lui. Bien que la lame cachée parmi ses plumes puisse vous blesser.

            Et quand il vous parle, croyez en lui. Bien que sa voix puisse briser vos rêves comme le vent du nord dévaste vos jardins.

            Car de même que l'amour vous couronne, il doit vous crucifier.

            De même qu'il vous fait croître, il vous élague.

            De même qu'il s'élève à votre hauteur et caresse vos branches les plus délicates qui frémissent au soleil, Ainsi il descendra jusqu'à vos racines et secouera leur emprise à la terre.

            Comme des gerbes de blé, il vous rassemble en lui.

            Il vous bat pour vous mettre à nu.

            Il vous tamise pour vous libérer de votre écorce.

            Il vous broie jusqu'à la blancheur.

            Il vous pétrit jusqu'à vous rendre souple.

            Et alors il vous expose à son feu sacré, afin que vous puissiez devenir le pain sacré du festin sacré de Dieu.

            Toutes ces choses, l'amour l'accomplira sur vous afin que vous puissiez connaître les secrets de votre coeur, et par cette connaissance devenir une parcelle du coeur de la Vie.

            Mais si, dans votre appréhension, vous ne cherchez que la paix de l'amour et le plaisir de l'amour. Alors il vaut mieux couvrir votre nudité et quitter le champ où l'amour vous moissonne, Pour le monde sans saisons où vous rirez, mais point de tous vos rires, et vous pleurerez, mais point de toutes vos larmes.

            L'amour ne donne que de lui-même, et ne prend que de lui-même.

            L'amour ne possède pas, ni ne veut être possédé.

            Car l'amour suffit à l'amour.

            Quand vous aimez, vous ne devriez pas dire, "Dieu est dans mon coeur", mais plutôt, "Je suis dans le coeur de Dieu".

            Et ne pensez pas que vous pouvez infléchir le cours de l'amour car l'amour, s'il vous en trouve digne, dirige votre cours.

            L'amour n'a d'autre désir que de s'accomplir.

            Mais si vous aimez et que vos besoins doivent avoir des désirs, qu'ils soient ainsi : Fondre et couler comme le ruisseau qui chante sa mélodie à la nuit.

            Connaître la douleur de trop de tendresse.

            Etre blessé par votre propre compréhension de l'amour ;

            Et en saigner volontiers et dans la joie.

            Se réveiller à l'aube avec un coeur prêt à s'envoler et rendre grâce pour une nouvelle journée d'amour ;

            Se reposer au milieu du jour et méditer sur l'extase de l'amour ;

            Retourner en sa demeure au crépuscule avec gratitude ;

            Et alors s'endormir avec une prière pour le bien-aimé dans votre coeur et un chant de louanges sur vos lèvres.

 

 

16:55 - 25/06/2006 - commentaires (0)
Le Mariage

                

 

            Alors Almitra parla à nouveau et dit, Et qu'en est-il du Mariage, maître ?

            Et il répondit en disant : Vous êtes nés ensemble, et ensemble vous serez pour toujours.

            Vous serez ensemble quand les blanches ailes de la mort disperseront vos jours.

            Oui, vous serez ensemble même dans la silencieuse mémoire de Dieu.

            Mais laissez l'espace entrer au sein de votre union. Et que les vents du ciel dansent entre vous.

            Aimez-vous l'un l'autre, mais ne faites pas de l'amour une chaîne.

            Laissez le plutôt être une mer dansant entre les rivages de vos âmes.

            Emplissez chacun la coupe de l'autre, mais ne buvez pas à la même coupe.

            Donnez à l'autre de votre pain, mais ne mangez pas de la même miche.

            Chantez et dansez ensemble et soyez joyeux, mais laissez chacun de vous être seul. De même que les cordes du luth sont seules pendant qu'elles vibrent de la même harmonie.

            Donnez vos coeurs, mais pas à la garde l'un de l'autre. Car seule la main de la Vie peut contenir vos coeurs.

            Et tenez-vous ensemble, mais pas trop proches non plus : Car les piliers du temple se tiennent à distance, Et le chêne et le cyprès ne croissent pas à l'ombre l'un de l'autre.

 

 

16:53 - 25/06/2006 - commentaires (0)
L'AMOUR QUI COULE DE SOURCE

L'amour est magnanime, il est bienveillant... il ne soupçonne pas le mal... Il supporte tout, il est toute confiance, toute espérance, toute patience. I Corinthiens 13, vv. 4-7.

 

L'amour véritable n'a rien de prémédité, il coule de source, il se manifeste de cent manières merveilleuses. Il n'a rien d'un calcul mathématique. Nous ne pouvons pas dire : "Maintenant je vais tout supporter, ne jamais soupçonner le mal." Ce qui caractérise l'amour, c'est sa spontanéité. Nous n'avons pas besoin d'ériger devant nous tous les commandements de Jésus. Mais quand son Esprit est libre de se déployer en nous, nous observons tous ses commandements sans même nous en rendre compte. Il arrive qu'après coup nous sommes surpris nous-mêmes d'avoir eu, en telle occasion, un sentiment si désintéressé, si peu égoïste. Le véritable amour, comme tout ce qui appartient à la vie de Dieu en nous, on ne s'en rend pas compte sur le moment, mais seulement après coup.

 

La source de l'amour est en Dieu, et non pas en nous. Notre coeur naturel est incapable de produire l'amour, il faut qu'il nous vienne d'en haut.

 

Quand nous faisons des efforts pour prouver à Dieu que nous l'aimons, c'est le signe certain que nous ne l'aimons pas. La preuve de notre amour, c'est son absolue spontanéité. En regardant en arrière, nous ne pouvons pas expliquer pourquoi nous avons fait telle ou telle chose, c'est l'amour qui nous a entraînés. "L'amour est versé abondamment dans nos coeurs par l'Esprit que Dieu nous a donné." (Romains 5, v. 5)

16:52 - 25/06/2006 - commentaires (0)
L'Amour de Christ

   

 

L'Amour de Christ
Ephésiens 3 : 14-21

"Afin qu'étant enracinés et fondés dans l'amour". C'est dans la mesure où la foi puise profondément dans l'amour de Dieu et de Christ, que l'homme intérieur est rempli de certitudes et de convictions inébranlables. Le temps des deux verbes, enracinés et fondés, indique un amour acquis depuis longtemps et qui persévère. Jésus dit : Demeurez dans mon amour (Jean 15 : 9). Enraciné, pour puiser dans l'amour de Dieu et de Christ la vie / vitalité même de notre foi, et fondé, pour être et demeurer inébranlables, solides dans notre foi jusqu'à la fin malgré les épreuves du temps présent.

Versets 18-19 : "Vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l'amour de Christ, qui surpasse toute connaissance".
Les quatre dimensions donnent l'impression d'une immensité sans mesure.
Calvin écrit : Il emprunte cette image aux mathématiciens, pour exprimer le tout par le compte des parties.
Largeur x Longueur = une étendue sans fin x hauteur et profondeur = un volume englobant toute chose. De quelque côté qu'il regarde, le croyant se voit en face de l'amour infini de Dieu. Cette immensité qui dépasse de toutes parts l'intelligence n'est autre que l'amour de Christ.
Le livre de Job évoque l'infini sagesse et intelligence de Dieu en termes comparables : Prétends-tu sonder les pensées de Dieu, parvenir à la connaissance parfaite du Tout-Puissant ? Elle est aussi haute que les cieux : que feras-tu ? Plus profonde que le séjour des morts : que seras-tu ? La mesure en est plus longue que la terre, elle est plus large que la mer (Job 11 : 7-9).

Examinons cette dimension de l'amour de Christ, autant que nous le pouvons. Les dimensions de cet amour apparaissent de façon saisissante en Jean 3 : 16 :

 

La largeur de l'amour, Dieu est amour (1 Jean 4 : 8). C'est cet amour qui s'étend à tous les hommes, les païens / les nations aussi bien que les Juifs, et qui embrasse chacun d'eux, fût-il, comme Paul, le dernier ou le moindre de tous, aussi fortement que s'il était seul tout l'objet de l'infinie tendresse. Le mot platos (4 fois), désigne en Apocalypse 20/9 l'étendue / surface de la terre. On y a vu le bras de Dieu embrassant le monde. Amour de Christ qui s'étend à toute la création, à tout homme sur la surface de la terre, de tous pays, en toute génération.

 

La longueur de l'amour, commence dès l'éternité, se poursuit le long des âges, accompagne chacun de nous tout le long de sa vie et dure jusqu'à l'éternité. Le mot mékos (3 fois), désigne ce qui sans limite. Amour de Christ sans limite, dès avant la fondation du monde, s'étendant au travers de toutes les générations et amour qui demeure et s'étend dans le temps de l'éternité. Ayons foi, le temps passe, mais son amour demeure !

 

La hauteur de l'amour, c'est ce dessein éternel de Dieu de nous faire asseoir avec Christ dans les lieux célestes. Le mot upsos (6 fois), désigne en Luc 1 : 78 et 24 : 49 ce qui est d'en haut, élevé. Amour de Christ qui prend l'homme de là où il était, pour le mener à être assis avec lui dans les lieux célestes.

 

La profondeur de l'amour, dans l'abîme effroyable où nous étions tombés, Christ est descendu, s'humiliant jusqu'à la mort, la mort même de la croix, pour nous sauver et, en conséquence, pour réunir en un seul corps les croyants. Le mot bathos (8 fois), désigne en Romains 11 : 33 la profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu, et en 1 Corinthiens 2 : 10 les profondeurs de Dieu. Profondeur insondable de la sagesse de Dieu en envoyant son Fils dans le monde pour nous sauver. Cet amour de Christ qui se révèle dans son abaissement, pour nous, jusqu'à la mort même de la croix (Philipiens 2 : 5-8). Avoir des "sentiments profonds" pour quelqu'un, exprime un amour et une affection indéfectibles.

Connaître ce qui surpasse toute connaissance ! C'est hors de la portée de l'homme naturel, mais l'Esprit a le pouvoir de nous amener à expérimenter / connaître quelque chose de cet amour infini de Christ manifesté en son temps. Savoir que nous sommes aimés de Dieu, que nous sommes aimés de Christ, que nous le sommes dès avant l'éternité, que nous le sommes pour l'éternité, mais que nous le sommes dans l'œuvre de Jésus-Christ crucifié (Romains 5 : 8).
Cette dimension de l'amour de Christ a une forme, celle de la croix. Augustin, père de l'église, en a exprimé l'idée ainsi : de la largeur, il fait la charité / amour, de la hauteur, l'espérance, de la longueur, la patience, et de la profondeur, l'humilité.
La dimension de longueur dans la croix, c'est qu'aujourd'hui encore, quiconque croit et confesse que Jésus, crucifié et ressuscité, est le Christ, a la vie éternelle. A vous de vous laisser saisir par l'œuvre de la croix de Jésus-Christ. Oui, l'amour dont Dieu nous a aimés est grand (2 : 4).
"Avec tous les saints", dit l'apôtre. Ensemble avec tous les membres du corps de Christ. Non pas seul, mais en communion les uns avec les autres. Nous mesurons les dimensions de l'amour de Christ en contemplant et comprenant l'œuvre de la grâce envers les uns et les autres. Son amour s'est déployé en tous sens pour faire de chacun et de tous ce que nous sommes devenus en Christ. Quand nous avons été réunis ensemble, tout n'est pas fini, maintenant l'œuvre de l'Esprit est de nous amener ensemble à cette connaissance de l'amour de Christ afin que nous soyons ensemble remplis de la plénitude de Dieu.

Verset 19 : "En sorte que vous soyez remplis jusqu'à toute la plénitude de Dieu". La plénitude de Dieu nous paraît à la fois inimaginable et irréalisable ! En nous, elle est semblable à un vase d'honneur plongé dans l'océan de la grâce. Le vase est rempli de cette grâce sans, toutefois, en rien épuiser l'océan de cette grâce. Sur cette plénitude, l'épître aux Ephésiens mentionne : - La plénitude de Dieu (3 : 19), la plénitude de Christ (4 : 13), et la plénitude du Saint-Esprit (5 : 18).

 - L'autre jour, je me suis mis à réfléchir sur l'amour de Christ. J'ai pris ma Bible et j'ai commencé d'y lire ce qui se rapportait à ce sujet. Puis j'ai prié sur ces textes jusqu'à ce que la pensée de son amour infini m'ait brisé. Je ne pouvais plus rester à terre, couché sur le plancher de mon bureau, mon visage dans ma Bible ouverte, criant comme un enfant. Ce soir là, la poignée de chrétiens présents à la réunion reçut un nouveau baptême de l'Esprit. Et, au bout de deux mois, plus de cent personnes s'étaient converties.
Qu'une telle révélation de l'amour de Christ soit le partage de chacun, et chacune de nos vies sera remplie du Saint-Esprit de la promesse.

 

Ils se sont débarrassés de la Croix !
Galates 6 : 14

"Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d'autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde!" (Galates 6:14).

En ces temps sophistiqués, nous trouvons qu'il est dur de comprendre l'idôlatrie de l'Ancien Testament. C'est incroyable de lire que de personnes intelligentes étaient si aveugles jusqu'à faire des dévotions à des images de bois taillées, des pierres ou des métaux précieux.

Les écritures nous disent que les gens pénètraient dans la forêt et enlevaient un arbre de bois dur, le réduisant , le sciant en deux, et brûlaient la moitié dans leurs fours pour cuisiner et donnaient l'autre moitié à un tailleur pour le transformer en un petit Dieu. La famillle entière s'agenouillaient devant cette image gravée et dit , "Ceci est mon Dieu, mon délivreur, mon libérateur, qui m'a sauvé." Une telle idôlatrie est stupéfiante pour nous !

Cependant, c'était le péché d'idôlatrie qui fit tomber l'horrible courroux de Dieu sur son Peuple : Cela le mettait en colère bien plus qu'aucun autre péché dans l'Ancien Testament, à tel point qu'Il a déclaré : "Les enfants ramassent du bois, Les pères allument le feu, Et les femmes pétrissent la pâte, Pour préparer des gâteaux à la reine du ciel, Et pour faire des libations à d'autres dieux, Afin de m'irriter."

"Et toi, n'intercède pas en faveur de ce peuple, N'élève pour eux ni supplications ni prières, Ne fais pas des instances auprès de moi; Car je ne t'écouterai pas. Et je vous rejetterai loin de ma face" (Jerémie 7 : 15-18).

Ceci est la déclaration de Dieu contre l'idôlatrie dans l'Ancien Testament. Et, même encore, Il déteste autant l'idôlatrie de nos jours. Cela fait tomber sa colère sur n'importe quelle génération incluant notre génération moderne !


Il y a une Idôlatrie dans ces Derniers Jours beaucoup plus mauvaise que celle de l'Ancien Testament !

Une nouvelle idôlatrie est en train d' emporter l'Amérique en ce moment. Non, nous ne voyons plus de personnes s'agenouillées devant des images sculptées de nos jours, d'une façon simple. Cette idôlatrie moderne au lieu de cela séduit des multitudes par sa subtilité et son intelligence. Néanmoins, cela met plus Dieu en colère qu'aucune autre idôlatrie de l'Ancien Testament !

Le Nouveau Testamemt nous avertit que des ministres qui apparaîtront comme des anges de lumière mais qui sont concrètement des ministres de Satan viendront dans les derniers jours. Ces hommes seront passionnés, capables de s'exprimer clairement, agréables et pleins de ressources. Mais ils seront manipulés par un esprit qui ne vient pas de Dieu !

"Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n'est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n'est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs oeuvres." (2 Corinthiens 11 : 3-15).

Paul nous avertit que ces ministres démoniaques viendront :"...si quelqu'un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou ...un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé" (verset 4).

Pensez à ce que Paul est en train de dire ici. Dans les derniers jours, des prédicateurs viendront comme étant des hommes d'honnêteté et de justice mais qui sont en fait des ministres sous l'influence de Satan lui-même ! Ils seront entièrement d'un autre Esprit, introduisant un autre Christ, un autre esprit, un autre Evangile.

Ceci semble choquant, mais c'est quelque chose pour lequel vous et moi devons nous préparer. Si tu es un chrétien vivant en Amérique, et que tu entendes des rapports sur des mouvements sur le Saint-Esprit à différent endroit du pays, tu dois faire attention où tu vas et sous quel Esprit cela se repose. si tu n'as pas de discernement; tu peux-être déplacé vers une idôlatrie qui te détournera de la croix de Christ.

Je crois qu'aujourd'hui, de multitudes de chrétiens sont dans une idôlatrie sans le savoir, ayant été séduits par des anges de lumières. Paul a vu cela commencer à apparaître même pendant ces jours :

"Je m'étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, pour passer à un autre Évangile. Non pas qu'il y ait un autre Évangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l'Évangile de Christ. Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème!" (Gal 1:6-8).


Cet autre Evangile que Paul mentionne est le message de Salut par la croix !

C'est la grande idôlatrie de nos jours. Il y a une foule de prédicateurs qui ont littéralement mis de côté le message de la croix de Jésus-Christ !

Soyez avertis : Peu importe ce que vous dit une personne à propos d'un grand "Réveil" ou d'une action du Saint-Esprit prenant place, peu importe combien de multitudes sont entrainées, ou combien fortes sont leurs louanges; cela n'a pas d'importance combien "Couronné de succès" un ministère particulier peut être vu. Si la croix de Jésus-Christ n'est pas la porte par laquelle les gens viennent, vous pouvez-être assurés, ce n'est pas un travail de Dieu !

La croix comprennant ses demandes et son espoir sont le véritable coeur de l'Evangile. Et quel que soit le culte, quelque soit l'association, n'importe quoi s'appellant elle-même Eglise est une idôlatrie errontée si la croix n'est pas en son centre. Une telle adoration est entièrement d'un autre esprit et Dieu n'aura rien à faire de cela. Sans la croix, tout ce qui reste est plaisanterie, un Evangile perverti, quelque chose des profondeurs de l'enfer: Cest une idôlatrie plus insultante envers le Seigneur que l'idôlatrie d'Israel !

Néanmoins, dans la plupart des Eglises où cet "Autre Evangile" est prêché les bancs sont remplis.Tous les mots sont chantés et parlés. Les thermes théologiques tels que sainteté, Saint-Esprit et la croix, sont mentionnés . Tout paraît bon et semble juste. Mais la réalité de la croix n'est pas présenté ! La crise de la croix, les orientations de confrontation, sont complètement évitées. Et si un sermon sur la croix n'inclut pas pas la confrontation du péché. Si cela ne vous emmène pas au moment décisif (crise) de la croix. Ce n'est pas la véritable prédication de la croix ! Si j'allais prêcher sur les demandes de la croix dans beaucoup d'Eglises d'aujourd'hui. Avec sa mort et toutes les convoitises et plaisirs du monde. La foule s'enfuirait juste comme ils ont fait quand Jésus leur dit que le sacrifice exigé était de le suivre.

Si j'avais du dire aux confortables multitudes, "Dieu demande que vous affrontiez vos péchés, que vous agenouillez à la croix, que vous vous occupiez de votre méchanceté." Au lieu de cela, ils déversent leurs énergies dans des réunions intelligentes, plein d'art de mise en scéne, d'illustrations dramatiques, de sermons sur la manière de s'occuper des problèmes de la vie.

En ce moment , on est en train de voir une génération nouvelle, entière, d'élégants, jeunes ministres, intelligents, assidus, d'hommes compétents, qui construisent d'énormes complexes, offrant tous aux gens, de la garderie au sauna, de salles d'excercises musculaires.

Les paroissiens peuvent centrer maintenant l'amélioration de leur Eglise autour de leur récréation, amusements , événements familliaux, musicals. C'est tout de la haute technologie, contemporaine et non menaçante.

Je crois que Dieu ne note même pas à beaucoup de ces frêles tentatives d'attirer des âmes avec ces attraits modernes. Il semble avoir beaucoup de patience avec de tels efforts bien attentionnés et charnels pour promouvoir l'Evangile. Mais les ministres de ces Eglises auront des ennuis s'ils refusent d'avertir leur gens d'abandonner leurs péchés !

Jérémie s'est lamenté : "...Ils fortifient les mains des méchants, Afin qu'aucun ne revienne de sa méchanceté..." (Jerémie 23 : 14). "S'ils avaient assisté à mon conseil, Ils auraient dû faire entendre mes paroles à mon peuple, Et les faire revenir de leur mauvaise voie, De la méchanceté de leurs actions"(verset 22). Je dis à de tels ministres , "Ramenez la croix ou le sang des gens sera sur vos mains !"


La Seule Chose que Dieu n'endurera jamais est l'Abandon de la Prédication de la Croix !

Jésus dit : "Et moi, quand j'aurai été élevé de la terre, j'attirerai tous les hommes à moi" (Jn 12:32). Cet élévation de la terre "que Jésus-Christ mentionne est sa crucifiction. Il a été élévé sur la croix devant le monde entier. Une image de Son grand sacrifice pour nos péchés.

Dieu s'est abaissé a regardé sur un monde de gens malades de péchés liés dans les prisons, maisons de crainte et de désespoir, pleins de doutes, sans paix, sans espoir ou repos, tatonnant dans le noir et les confusions . Et Il a envoyé Son propre fils. Aini Jésus est venu sur la terre, prenant la faiblesse physique de la chair humaine, et dit à tout ceux qui voulait écouter : "Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos" (Mathieu 11 : 28).

Cest l'invitation de la croix : C'est un appel à chaque âme qui est malade de péchés ! Jésus appelait tous ceux qui étaient lassés du mensonge, de la tricherie, de l'adultère, la dépression. Il disait : "Je sais que vous êtes fatigués de traîner partout vos chaînes, fatigués des nuits sans sommeil. Oui, le péché est un chef de corvée dur. Venez à moi maintenant avec tous vos lourds fardeaux. Ils n'y a pas d'autres chemins que par ma croix ! "Jésus mourut sur la croix non seulement pour pardonner les péchés, mais pour casser sa fatiguante puissance sur nous !

Le péché fatigue la chair. Cela nous rend faible et malade.Cela emporte petit à petit ce qui est bon, gentil et précieux. Et cela endurcit le coeur, détruisant la paix et entraînant la culpabilité, l'ennui et la honte. Cela détruit les pensées de l'Esprit, affaiblissant et noircissant l'âme, cela amène à la crainte. cela mène au scandale, disperse les familles, endurcit les enfants. Et cela mène à la mort. Le père de tout, le péché coupe toute communion avec Dieu.

A environ cinq pâtés de maisons de l'Eglise de Time Square, il y a une longue avenue de magasins pornographiques. Quand vous regardez les hommes entrant et sortant de ces magasins, vous voyez leurs épaules éffondrées et la tristesse remplissant leurs yeux. Ils sont esclaves, conduits par leurs convoitises. Ils n'obtiennent plus de plaisirs de leurs péchés. Ils sont écrasés, malades de péchés, désespérés, sans espoir.

Bien aimés, l'Eglise de Jésus-Christ n'est pas un super club, ni un complexe de divertissement. C'est un hôpital pour âme malade du péché. Quand ils ne sont pas faits pour se confronter avec la croix, c'est un blasphème.

Je me rends compte que je fais quelques accusations très sérieuses en disant que beaucoup de ministres se sont débarassés de la croix, que de multitudes de chrétiens sont en adoration dans des Eglises de mauvaise idôlatrie, que beaucoup de chaires sont remplies par des hommes qui sont habiles, agents de l'ennemi. Sur ce point vous pourriez vous demandez: "Que voulez-vous dire en disant qu'ils ont fait disparaître la croix ?"

Je ne veux pas dire que ces ministres ne se réfèrent plus au Jésus historique et à sa réelle crucifiction. Mais le fait est qu'il est possible de prêcher des sermons dominants, à propos de la croix de Christ, en donnant des détails vifs, de parler de sa souffrance, du sang s'écoulant de Son côté percé, et de le faire en larmes, tendrement et amoureusement et néanmoins n'être toujours pas en train de prêcher la croix. Toutes ces magnifiques, merveilleuses choses peuvent-être dites par des anges de lumières.

Il y a des années, j'écoutais un sermon fait par un homme agnostique qui s'occupait des plus grandes Eglises, ici dans la ville de New York. Il a écrit une collection de livres sur Jésus. Personne ne parlait plus sur l'humanité, l'amabilité et la bonté de "Ce prophète Jésus", comme il l'appelait. Mais, il ne connaissait pas Jésus ! Jésus n'était pas Dieu pour lui.

S'il n'y a pas de confrontation avec la croix. Si ses demandes ne sont pas mentionnées, si ces points critiques ne sont jamais prêchés. Alors, ce n'est pas la prédication de la croix !

Vous voyez, la croix est essentiellement une confrontation avec le style de vie pécheur de l'homme. C'est pourquoi, c'est une offense à chaque personne qui a fait la paix avec ces péchés. Ainsi il dit , "Jésus a tout payé. Maintenant, j'ai la paix, cependant , je marche dans l'entêtement de mon coeur. Je peux me réjouir "Non, ! C'est une fausse paix. Une paix maudite. Il a été trompé en croyant que son péché est couvert par le sang, même s'il refuse de l'abandonner ! J'ai presque pleuré en entendant récemment les mots d'un ministre bien connu à la télévision.

Il a dit : "Ne soyez pas trop ennuyé par vos péchés. La Bible ne parle pas beaucoup du péché, de toute façon". Et cet enseignant Chrétien passe à la télévision chaque semaine !

Quand Jésus dit "Je suis le chemin" et "Je suis la porte", Il parle de la croix. Il dit : "Vous ne pouvez pas être sauvé ; vous ne pouvez pas aller au ciel, à moins que vous n'entriez par le chemin de la croix !" "En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n'entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand." (Jean 10 : 1).

Le voleur et le brigand vous diront : "La Repentance n'est pas nécessaire. Crois simplement ! le chagrin Divin n'est pas important. Aimez votre voisin ! Ne vous tourmentez à propos de vos péchés. Dieu t'aime juste comme tu es !"

Un récent rapport radio à dit qu'une Eglise à Los Angeles à juste nommés deux homexuels comme pasteurs. Les pasteurs ont dit, "Chacun qui vient ici entre dans une merveilleuse camaraderie d'amour." Non, c'est un "piège d'amour" ! Le piège d'amour dit : "Aussi longtemps que vous aimez, vous pouvez vous livrez à toutes choses qui vous font plaisir, homosexualité, drogues, alcool, adultère. Juste l'amour !"

Jésus a dit : "Puis il dit à tous: Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge chaque jour de sa croix, et qu'il me suive." (Luc 9:23) "Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple" (Luc 14 : 27).

Cela n'a pas d'importance combien ou avec quelle profondeur votre théologie vous dit d'aimer. Jésus à dit qu'à moins que vous ne renonciez à vous-même et n'entriez par le chemin de la croix, vous ne pouvez-être ces disciples.


Laissez-Moi Vous Montrer ce que Je Veux Dire par la Confrontation de la Croix !

Considérer un homme qui en a marre de son habitude précheresse et qui cependant chute continuellement plus profondément sous son contôle. Il a promis lui-même des centaines de fois qu'il ne le ferais jamais de nouveau et, pour un moment, il submerge la tentation et et se réjouis d'une mesure de liberté. Mais quelque temps après cela cela revient avec une plus grande force.

Maintenant, cet homme à caché son péché, a monté à propos de cela, a triché à cause de cela. Et cela lui a emmené un grand chagrin. Il ne s'en réjouis pas, mais il ne peut le quitter. Il continu simplement d'y revenir.

L'homme sait qu'il devra se tenir devant le trône du jugement un jour, et il endure la vie craignant l'exposition et le scandale. Son péché l'a vidé, l'a enchaîné, l'a trompé. Il l'a fait tombé dans une lassitude dans laquelle il peu difficillement exister. Il est à la fin de sa corde.

Dans cet triste, fatiguant, épusant état, le Saint-Esprit lui emmène cette Parole : " Il y a une sortie pour vous. Il y a un endroit de victoire, de paix, de joie, de nouveauté de vie. Acceptez l'appel de Christ de courir vers lui et de trouver du repos. Allez vers la croix de Jésus-Christ !"

Bien aimés, quand vous vous agenouillezà la croix, vous n'entendrez pas une facile, douce parole, pas en premier. Même si la croix est la seul porte vers la vie, vous allez entendre parler de la mort, la mort à chaque péché !

A la croix, vous affrontez la crise de votre vie. Et c'est ce qui est marquant dans tellement d'Eglises. La prédication de la croix amenant une crise de péché, de volonté, réprimandera avec amour mais avec des paroles fermes sur les conséquences en continuant dans votre péché :"Renoncez à vous-même, Embrassez la mort de la croix, suivez-moi !"


Laissez-Moi Vous Parler de la Signification de la Renonciation de Soi-même et de la Vraie Repentance.

La repentance signifie beaucoup plus que dire : "Seigneur, j'ai tort", cela signifie aussi dire "Seigneur, tu es juste !".

La repentance est faire face aux conséquences de la continuation dans le péché. Cela signifie faire face, une fois pour toute, à la vérité sur votre péché. Cela doit finir maintenant. C'est un moment critique de vérité. Un endroit de reconnaissance où vous admettez , "Je ne peux pas continuer dans mon péché et avoir le Saint-Esprit en moi. Je suis en train de tout perdre. Seigneur, tu as raison à propos du péché emmenant la mort sur moi. Je vois que si je continue en cela, cela va me détruire et ma famille. Je sais que je suis dans l'erreur. Oh ! Dieu, je rejette toutes mes excuses pour mon péché !

Exprimé simplement, la repentance est une confrontation avec votre péché. La bataille est combattu avant que vous n'ayez la croix. Cela ce met en place pendant que le Saint-Esprit s'occupe de vous !

Le même est vraie pour le remerciement de soi-même. En bref, le remerciement de soi-même est une confrontation qui dit : "Le péché se termine aujourd'hui, maintenant, sur ce point ! "Contrairement à ce que beaucoup de "prêcheurs de réconfort" disent , le reniement de soi-même n'est pas un quelconque mal de tête que vous devez porter, ou une quelconque infirmité de votre chair. Quand Paul dit, "Je meurs tous les jours, il veut simplement dire, "J'ai conclus que je dois renier que je peux continuer dans le péché et avoir encore la faveur de Christ. Je n'ai pas de dérogation spéciale de Dieu parce que je fais un bon travail et donc je suis autorisée à garder un péché favori. Non !

Je suis en plein accord avec la Parole de Dieu. Et je renie tous mes droits de continuer dans le péché !"

La glorieuse vérité de l'Evangile est que si nous mourrons avec Jésus, alors, nous héritons la gloire de la résurrection et en nouveauté de vie. Sa croix est notre croix, sa mort est notre mort, et sa ressurection est notre ressurection, à travers notre identification et union avec Lui. C'est la véritable croix que nous portons.

Pourtant ceci est la croix que beaucoup de soi-disant ministres de l'Evangile ont démolis. La véritable croix n'est pas seulement faite de jolis mots décrivant la souffrance et l'écoulement de sang de notre sauveur au Calvaire. Non -la véritable signification de la croix, c'est que Jésus a saigné et est mort pour amener nos âmes malades de péchés vers une liberté glorieuse- pour casser chaque chaîne de péché qui nous lie !

Je ne voudrais pas prêcher à une masse de gens qui n'ont jamais été confrontés à leurs péchés, et qui ont essayé d'hériter le royaume d'une quelqu'autre façon. Jusque là, c'est la condition de multitudes de soi-disant chrétiens d'aujourd'hui. Le péché ne leur est jamais prêché comme étant extrêmement honteux. C'est simplement un mot avec aucun pouvoir ou conviction derrière.

Jésus lui-même est la Parole de Dieu et quand une personne se repent, il se met en accord avec les mots de Jésus à propos du péché. Ainsi, quand la Bible dit : "Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde". (Proverbes 28 : 13) , le coeur vraiment repentant correspond avec ce mot : "Véritable, Seigneur. Si je continue dans mon péché, cela me détruira !"

Laissez-moi revenir ici à l'homme malade de péchés que je vous ai décrit en premier. Cet homme maintenant tombe brisé et blessé au pied de la croix. Il hait son péché, se mettant en accord avec la Parole qu'il ne peut continuer un autre jour en cela. Mais il se sent impuissant. Et il craint qu'il ne puisse retomber dans ses habitudes à n'importe quel moment.

Cependant Jésus, notre porteur de péché, s'agenouille à côté de lui et lui dit regardez vers la croix vide. Jésus lui a dit : "Ami, tu es d'accord avec ma Parole au sujet du besoin de confesser et d'abandonner vos péchés. Maintenant, vous devez être en accord avec ma Parole au sujet de ma croix devenue votre croix. Oui, cela signifie que ma mort est votre mort. Mais cela veut dire aussi que ma résurrection devient votre résurrection, ma victoire sur la domination du péché devient votre victoire sur le péché ! "

Comme cet homme, nous aussi nous sommes à la croix -malades de péché, fatigués de notre fardeau. Nous avons été confrontés à notre péché, et nous savons que nous ne pouvons pas continuer à nous y adonner. Et maintenant, nous lisons en Romains 6, à propos du "Baptême dans la mort de Jésus-Christ" et d'être établis ensemble avec lui dans le même aspect de sa mort : "J'ai été crucifié avec Christ..."(Galates 2 : 20). "Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs."(5:24).

Nous poussons un cri : "C'est ce que je veux ! Je veux mourir au péché -crucifier tous mes désirs charnels. Mais, Seigneur, comment puis-je le faire ! Comment puis-je obtenir la victoire de Jésus dans ma vie ? Qu'est-ce-qui me délivrera de ce tourbillon du péché et de la confession, du péché et encore la confession ? "

Si vous êtes comme moi, votre première envie est probablement de serrer les dents et d'essayer de vous délivrer vous-mêmes. Quand j'étais un jeune ministre en Pennsylvanie, je lisais la vie d'hommes de Dieu qui avaient mené des styles de vie très simples ; et cela semblait être la réponse pour moi. A ce moment, je connaissais un ministre qui était un vrai héros pour moi, un homme qui parlait avec une grande autorité. Il menait une vie de simplicité totale, vivent dans une petite chambre et possédant une seule tenue.

C'est ce que je pensais que le reniement de soi-même signifiait un style de vie simple. Je pensais : "Seigneur, c'est ce que je veux. Je pourrais être une forteresse pour toi. Si seulement je vidais mes placards et dormais tout sauf une tenue ou deux. Je pourrais vendre ma voiture et en avoir une pas chère. Je pourrais acheter une vieille maison pas jolie. Je pourrais abandonner le steak et manger de la viande hâchée à la place. Je pourrais établir un grand exemple en n'ayant aucun désir pour aucune chose matérielle sur terre !"

En réalité, je disais : "si je pouvais seulement souffrir assez, si je pouvais juste contrôler ma chair et être un ascète, je pourrais servir le Seigneur avec une vraie puissance".

Mais peu de temps après mon héros commença en enseignant de fausses doctrines -et il détruit beaucoup de vies à cause de cela. C'est alors que le Seigneur me dit : "Ce n'est pas le point principal de la victoire, David. La victoire n'est pas tienne - elle est mienne !"

Bien-aimés, c'est à ce point très fort que Jésus vient à nous et dit : "Maintenant, prend ma main et suis-moi -dans ma mort, mon enterrement, ma résurrection. Examine la croix. Embrasse-la. Et s'accrocher à ma victoire ! Ceci est l'endroit où votre crucifixion à la chair à pris place. Tu as déjà été crucifié sur la croix par la foi !"

Oui, la mort en Jésus-Christ est un acte de foi. Nous devons nous "considérer" nous-mêmes comme morts au péché et vivant en Dieu au travers de notre Seigneur Jésus-Christ. Quand Paul dit qu'il veut connaître Christ dans la puissance de Sa résurrection et la communion avec Ses souffrances, il est en train de parler de la résurrection et la résurrection de Christ - pas des siennes ou de celles de quelqu'un d'autre !


A la Croix, Jésus a cassé la puissance déterminante du Péché

Maintenant, comment nous obtenons la victoire et la puissance de Jésus dans notre propre vie ? Comment nous nous approprions sa résurrection et sa nouveauté de vie ?

En premier, laisse moi vous demander : Comment savez vous que nous sommes sauvé ? C'est seulement par la foi, bien sur. La parole de Dieu déclare que nous devons nous considerer nous-même comme vivant envers Dieu. La connaissance de notre salût vient de notre foi seul en la Parole de Dieu.

De même, nous devons prendre la croix, l'embrasser et recevoir la victoire par la foi dans la puissance du sang répandu de Jésus qui fait surmonter. Nous devons admettre : "Dieu, je n'ai aucune puissance. Je nie ma capacité à me délivrer moi-même. Je nie que je puisse me crucifier moi-même ou avoir aucun pouvoir sur le péché. J'abandonne tous mes propres efforts pour mourir au péché !"

Par la foi, nous sommes "en Christ" - et maintenant, nous devons jouir des bénéfices de tout ce qu'Il a accompli. Vous voyez, de l'instant même où nous sommes nés de nouveau, nous sommes en Christ - et cela signifie que nous entrons dans chaque chose qui est arrivée à Christ, ce qui inclut Ses victoires, aussi bien que Sa crucifixion. Ainsi, si nous sommes d'accord avec la Parole de Dieu que nos péchés sont excessivement mauvais, nous pouvons aussi être d'accord avec les bonnes choses que la croix nous offre aussi. Elles sont à nous - parce que Jésus les a toutes accomplies pour nous !

Par exemple, la Parole de Dieu dit que, une fois que nous avons embrassé la croix, nous sommes crucifiés avec Lui dans la nouveauté de vie. Le péché n'a plus aucun pouvoir sur nous. Nous pouvons tout faire à travers la force de Christ. nous sommes rendus libres. Nous pouvons céder nos corps au service du Seigneur et offrir nos membres comme des instruments de justice.

Parfois, nous pouvons trébucher au travers de tout cela, à cause de l'incrédulité. Mais, vous pouvez vous en remettre à la vérité pour que l'ultime victoire soit à vous - parce que vous pleurez : "Seigneur, je vais Te faire confiance jusqu'à que la victoire vienne!"

Je remercie Dieu pour la Croix de Christ - et je remercie Dieu pour cette crise. Je sais par expérience que la plus grande "grâce en préchant" au monde est la prédication de la croix !

Et ainsi, je vous demande: avez-vous eu votre crise d la croix ? Qu'il y a-t-il au sujet de votre condition de péché actuelle ? Qu'en est-il de cette forteresse dont vous attendez d'être délivrés ?

Il y a la délivrance pour vous aujourd'hui. Mais, elle ne viendra pas jusqu'à que tu t'agenouille devant Jésus et que tu n'aies ta crise pou Sa croix. Seul à la croix il y a la conclusion au péché. C'est à ce moment que vous devez être d'accord avec Sa Parole : "Je ne peux plus continuer dans mon péché, pas une heure de plus. Ô, Dieu, j'en suis fatigué, je te l'amène maintenant !"

Cher saint, un jour, parce que tu as entendu et reçu le message sur la croix, nous nous verrons l'un l'autre au jour de la résurrection et nous réjouirons. Nous nous embrasserons l'un l'autre et dirons : "Merci Dieu pour la croix ! Merci Dieu que nous ayons été confrontés à nos péchés, et que Tu nous aies dit que nous ne pourrions pas nous en débarrasser. Jésus nous a aimés assez pour nous emmener dans Sa mort, Son enterrement et Sa résurrection, et pour nous amener à la nouveaté de vie - pour toute l'éternité, Alléluia !"

Pour finir, je remercie Dieu pour tous les ministres de Christ, qui continue à proclamer franchement l'évangile de la croix. Ils sont le rempart contre l'idôlatrie du péché dans ces derniers temps !

 

( David WILKERSON le 18 Février 2004 )

 

 

 

 

 

 

 

16:50 - 25/06/2006 - commentaires (0)
L'AMOUR C'EST GRATUIT

   Un homme arrive chez lui un soir fatigué après
une dure journée de travail, pour trouver son
petit garçon de 5 ans assis sur les marches du perron.

 
"Papa, est-ce que je peux te poser une question?"
"Bien sûr!"
"Combien gagnes-tu de l'heure?"
"Mais ça ne te regarde pas fiston!"
"Je veux juste savoir. Je t'en prie, dis-le moi!"
"Bon, si tu veux absolument savoir.
$ 35.00 de l'heure".

Le petit garçon s'en retourne dans
la maison avec un air triste.
Il revient vers son père et lui demande :

"Papa, pourrais-tu me prêter $10.00?"
"Bon, c'est pour ça que tu voulais savoir.
Pour m'emprunter de l'argent!
Va dans ta chambre et couche-toi.
J'ai eu une journée éprouvante, je suis
fatigué et j'ai pas le goût de me faire
achaler avec des niaiseries semblables".

Une heure plus tard, le père qui avait
eu le temps de décompresser un peu se
demande s'il n'avait pas réagi trop fort à la demande de son fils.

Peut-être bien qu'il voulait s'acheter
quelque chose d'important.
Il décide donc d'aller dans la chambre du petit.

"Dors-tu?"
"Non, papa!"
"Écoute, j'ai réfléchi et voici le $10.00 que tu m'as demandé".
"Oh merci papa!"

Le petit gars fouille sous son oreiller
et en sort $25.00 . Le père en voyant l'argent devient encore plus irrité.

"Mais pourquoi tu voulais $10.00?
Tu en as $25.00! Qu'est-ce que tu veux faire avec cet argent?"

"C'est que... il m'en manquait. Mais maintenant j'en ai juste assez.
Papa... est-ce que je pourrais t'acheter une heure de ton temps?
Demain soir, arrive à la maison plus tôt.
J'aimerais jouer avec toi!"

Prenez toujours le temps de vous rapprocher de ceux que vous aimez!

10:51 - 25/06/2006 - commentaires (0)
LAMOUR....

 L'Amour, apporte toujours un plus,
Il est débordant de réconfort.
L'Amour, dans n'importe quelle situation, Il construit.
L'Amour, donne gratuitement.
L'Amour véritable, vous couvre de joie,
Il empli votre coeur si fort,
Que vous êtes obliger de le reconnaître.
L'Amour, c'est une construction de chaque instant,
Qui fait croître dans la Sagesse et dans la Paix.
L'Amour, c'est un rayon de soleil,
Qui réchauffe toujours plus chaque jour notre être.
L'Amour, c'est aussi la compréhension,
Avec respect et honnêteté, pour soulager et revivifier.
L'Amour, c'est toi et les autres, unis dans un même but,
Une même communion.
L'Amour, il est sincère, il se dévoile tel qu'il est.
L'Amour, c'est toute une Source de Bienfait,
Qui arrive par tous et pour tous.
L'Amour, Il est comme un parfum agréable,
Qui reste présent pour toujours.
L'Amour, c'est la Vie en puissance,
Qui se transmet dans l'univers par le Créateur.
L'Amour, c'est un coeur qui bat pour toi,
C'est aussi un nouveau coeur que tu fais battre.
L'Amour, c'est le fruit le plus délicieux,
Et l'on met toute l'éternité pour le savourer.
L'Amour, c'est un jour merveilleux qui se lève.
L'Amour, c'est un jour éternel.
L'Amour, il est Total et Infini.
L'Amour, se cultive dans le silence du dedans,
Et s'épanouie comme une rose, comme le chant d'un oiseau,
Comme le sourire du visage d'un enfant,
Comme la joie d'une âme qui connaît sa destinée,
Comme le coeur d'un humain qui connais DIEU.
L'Amour, est précieux, et s'Il est en toi,
C'est pour le donner et le partager avec tendresse gratuitement aux autres.
L'Amour, c'est un chant victorieux clamé à chaque instant,
Par les enfants de DIEU
Le Pére en Jésus-Christ.
L'AMOUR, c'est la réalité de DIEU,
Le Seul Support, De Toutes Les Existences.

20:14 - 22/06/2006 - commentaires (0)
L'Amitié

                                  

            Et un jeune dit : Parle-nous de l'Amitié.

            Et il répondit, disant :   Votre ami est votre besoin qui a trouvé une réponse.

            Il est le champ que vous semez avec amour et moissonnez avec reconnaissance.

            Il est votre table et votre foyer.

            Car vous venez à lui avec votre faim, et vous cherchez en lui la paix.

            Lorsque votre ami parle de ses pensées vous ne craignez pas le "non" de votre esprit, ni ne refusez le "oui".

            Et quand il est silencieux votre coeur ne cesse d'écouter son coeur ;

            Car en amitié, toutes les pensées, tous les désirs, toutes les attentes naissent et sont partagés sans mots, dans une joie muette.

            Quand vous vous séparez de votre ami, ne vous désolez pas ;

            Car ce que vous aimez en lui peut être plus clair en son absence, comme la montagne pour le randonneur est plus visible vue de la plaine.

            Et qu'il n'y ait d'autre intention dans l'amitié que l'approfondissement de l'esprit.

            Car l'amour qui cherche autre chose que la révélation de son propre mystère n'est pas l'amour, mais un filet jeté au loin : et ce que vous prenez est vain.

            Et donnez à votre ami le meilleur de vous-même.

            Et s'il doit connaître le reflux de votre marée, laissez le connaître aussi son flux.

             Car qu'est-ce que votre ami si vous venez le voir avec pour tout présent des heures à tuer ?

            Venez toujours le voir avec des heures à faire vivre.

            Car il est là pour remplir vos besoins, et non votre néant.

            Et dans la tendresse de l'amitié qu'il y ait le rire et le partage des plaisirs.

            Car dans la rosée de menues choses le coeur trouve son matin et sa fraîcheur.

20:10 - 22/06/2006 - commentaires (0)
La procréation est le fruit de l’amour

« La procréation est le fruit de l’amour », rappelle Benoît XVI

ROME, Lundi 15 mai 2006 (ZENIT.org) - Le pape Benoît XVI demande aux familles de témoigner aujourd’hui par leur vie pour que le monde comprenne que la procréation est le fruit de l’amour, car une personne n’est pas une marchandise.

 

 

Le pape a reçu ce samedi les participants à l’assemblée plénière du Conseil pontifical pour la Famille qui s’est déroulée à Rome du 11 au 13 mai sous la houlette du président de ce dicastère, le cardinal Alfonso López Trujillo.

Benoît XVI a rappelé l’importance de traiter l’embryon humain comme une « personne ».

En ce « moment historique que nous sommes en train de vivre », le pape estime par ailleurs que les familles chrétiennes sont appelées à « témoigner avec une cohérence courageuse que la procréation est le fruit de l’amour ».

« Un tel témoignage ne manquera pas d’encourager les politiciens et les législateurs à protéger les droits de la famille », a-t-il ajouté.

Benoît XVI a constaté que dans différents pays on reconnaît sur le plan juridique les « unions de fait » qui « même si elles refusent les obligations du mariage, prétendent jouir de droits équivalents ».

Le pape ajoute que l’on cherche même parfois à « arriver à une nouvelle définition du mariage pour légaliser les unions homosexuelles, leur attribuant également le droit à l’adoption des enfants ».

« L’unité et la solidité des familles aide la société à respirer les valeurs humaines authentiques et à s’ouvrir à l’Evangile », a-t-il déclaré.

Ces familles donnent également de l’optimisme aux sociétés contemporaines qui traversent un « hiver démographique », dont la conséquence est un « vieillissement progressif de la population », a ajouté le pape.

« Les familles semblent parfois piégées par la peur de la vie, par la paternité et la maternité. Il faut leur redonner confiance, afin qu’elles puissent continuer à accomplir leur noble mission de procréer dans l’amour », a-t-il exhorté.

Le pape a toutefois également souligné des signes d’espérance : « Dieu merci, de nombreuses personnes, surtout parmi les jeunes, redécouvrent la valeur de la chasteté, qui apparaît toujours davantage comme une garantie sûre de l’amour authentique ».

 

23:48 - 9/06/2006 - commentaires (0)
LETTRE D'Amour du Père

  La Lettre d'Amour du Père

 

 


Mon Enfant,

Je regarde jusqu'au fond de ton cœur et je sais tout de toi. (Psaume 139.1)
Je sais quand tu t'assieds et quand tu te lèves. (Psaume 139.2)
Je te vois quand tu marches et quand tu te couches.
Je connais parfaitement toutes tes voies. (Psaume 139.3)
Même les cheveux de ta tête sont comptés. (Matthieu 10.29-31)
Tu as été créé à mon image. (Genèse 1.27)
Je suis le mouvement, la vie et l'être. (Actes 17.28)
Je te connaissais même avant que tu sois conçu. (Jérémie 1.4-5)
Je t'ai choisi au moment de la création. (Ephésiens 1.11-12)
Tu n'étais pas une erreur. (Psaume 139.15)
Tous tes jours sont écrits dans mon livre. (Psaume 139.16)
Je détermine la durée des temps et les bornes de tes demeures. (Actes 17.26)
J'ai fait de toi une créature merveilleuse. (Psaume 139.14)
Je t'ai tissé dans le ventre de ta mère. (Psaume 139.13)
C'est moi qui t'ai fait sortir du sein de ta mère. (Psaume 71.6)
Mon image a été déformée par ceux qui ne me connaissent pas. (Jean 8.41-44)
Je ne me suis pas éloigné, ni fâché car je suis l'expression parfaite de l'amour. (1 Jean 4.16)
C'est mon amour de Père que je répands sur toi. (1 Jean 3.1)
Parce que tu es mon enfant et que je suis ton Père. (1 Jean 3.1)
Je t'offre plus que ton père terrestre ne pourrait jamais te donner. (Matthieu 7.11)
Car je suis le Père parfait. (Matthieu 5.48)
Toute grâce que tu reçois vient de ma main. (Jacques 1.17)
Car je suis celui qui pourvoit à tous tes besoins. (Matthieu 6.31-33)
Mon plan pour ton avenir est toujours rempli d'espérance. (Jérémie 29.11)
Parce que je t'aime d'un amour éternel. (Jérémie 31.3)
Mes pensées vers toi sont plus nombreuses que les grains de sables. (Psaume 139.17-18)
Je me réjouis de tes louanges et de ton adoration. (Sophonie 3.17)
Je n'arrêterai jamais de te bénir. (Jérémie 32.40)
Tu fais parti du peuple que j'ai choisi. (Exode 19.5)
Je désire te donner mon pays et tout ce qui s’y trouve. (Jérémie 32.41)
Il est en mon pouvoir de te montrer de grandes et merveilleuses choses. (Jérémie 33.3)
Si tu me cherches de tout ton cœur tu me trouveras. (Deutéronome 4.29)
Trouve ta joie en moi et je te donnerai ce que ton cœur désire. (Psaume 37.4)
Car c'est moi qui t'ai donné ces désirs de me plaire. (Philippiens 2.13)
Je suis capable de faire plus pour toi que tu ne pourrais probablement l'imaginer. (Ephésiens 3.20)
Car je suis ta plus grande source d'encouragement. (2 Thessaloniciens 2.16-17)
Je suis aussi le Père qui te console de toutes tes peines. (2 Corinthiens 1.3-4)
Quand tu cries à moi, je suis près de toi et je te délivre de toutes tes détresses. (Psaume 34.18)
Comme un berger porte un agneau, je te porte sur mon cœur. (Esaïe 40.11)
J'effacerai toute larme de tes yeux. (Apocalypse 21.3-4)
Et j'emporterai toute la douleur que tu as subie sur cette terre. (Apocalypse 21.4)
Je suis ton père et je t'aime de la même façon que j'aime mon fils Jésus. (Jean 17.23)
Car mon amour pour toi se révèle en Jésus. (Jean 17.26)
Il est la représentation exacte de mon être (Hébreux 1.3)
Et il est venu démontrer que je suis pour toi, pas contre toi. (Romains 8.31)
Et te dire que je ne compte plus tes péchés. (2 Corinthiens 5.18-19)
Jésus est mort pour que toi et moi puissions être réconciliés. (2 Corinthiens 5.18-19)
Sa mort est l'expression suprême de mon amour pour toi. (1 Jean 4.10)
J'ai renoncé à tout ce que j'aime pour gagner ton amour. (Romains 8.32)
Si tu acceptes mon fils Jésus, tu me reçois. (1 Jean 2.23)
Et rien ne te séparera de mon amour. (Romains 8.38-39)
Dans ma maison au ciel, il y a tant de joie pour un pécheur qui se change de vie. (Luc 15.7)
J'ai toujours été le Père et serai toujours ton Père. (Ephésiens 3.14-15)
Ma question est : Veux-tu être mon enfant ? (Jean 1.12-13)
Je t'attends. (Luc 15.11-32)

Ton Père qui t'aime,


Dieu tout puissant

 

23:45 - 9/06/2006 - commentaires (0)
LA COULEUR DE L'AMOUR

   La

   Couleur  de

                l'Amour

 

Y’en a des noirs, y’en a des blancs,

Y’a des gentils, y’a des méchants,

Y’a ceux qu’ont tort, ceux qu’ont raison,

Ceux qui font oui, ceux qui font non.

 

Y’en a des verts, y’en a des rouges,

Y’a les tranquilles, et ceux qui bougent,

Y’en a des jaunes, et des bronzés,

Y’a ceux qui gagnent, et les paumés.

 

Y’en a des pauvres, des plein les poches,

Y’en a des beaux, y’en a des moches,

Y’a les suiveurs, y’a les leaders,

Ceux pour la paix, ceux pour la guerre,

 

Mais quelle que puisse être sa couleur,

Dessous la peau, bat le même coeur,

Car nous sommes faits pour être frères,

En harmonie sur la même terre .

 

C

OMMENT PEUT-ON PARLER D’HARMONIE dans un monde aussi ravagé par les tensions, les conflits, les préjugés et la violence ?  C’est absurde, pensez-vous, et vous êtes tenté de jeter ceci à la poubelle. Mais je vous en prie, poursuivez votre lecture pour examiner, ne serait-ce qu’une petite minute, la solution proposée.

    Ces dernières années, la télévision et la presse nous ont montré les horreurs qui peuvent résulter de l’animosité grandissante entre certaines communautés de cultures divergentes. L’épuration ethnique en Yougoslavie, le carnage au Rwanda, les violences incessantes et sanguinaires au Moyen-Orient, sans parler des tensions raciales qui règnent dans des dizaines d’autres pays, mettent sérieusement en cause la condition humaine.

 

I

MAGINONS QU’UN DECRET soit promulgué selon lequel tous les citoyens de tous les pays, quelle que soit leur couleur et leurs croyances, devraient respecter et accepter les autres en dépit de leurs différences. Malheureusement, à supposer même que quelqu'un ait l'autorité de promulguer un tel décret, celui-ci ne pourrait être appliqué. En effet, on ne peut  forcer les gens à s’aimer. La gentillesse, la compréhension mutuelle,  l'amour, tout cela doit venir du coeur, et non pas d’un quelconque sens du devoir, ou de l’obéissance à une certaine loi.

     Accepter et respecter l’autre — du jour au lendemain, lorsque depuis votre enfance, on vous a inculqué que votre couleur, vos croyances, votre culture sont supérieures aux siennes — est chose difficile. Et il est encore plus difficile d'accepter quelqu'un, quand vous savez que son peuple a causé à votre peuple des années (voire des siècles) de souffrances, d'humiliations, de persécutions ou d'exploitation.

     Quand, victimes de la violence d’une autre communauté ethnique, des hommes ou des femmes ont perdu des proches, ou leur maison et leur terre, aucun décret ne pourra changer leur attitude. Quand bien même ceux-ci le voudraient, ils ne seraient pas capables d’accepter et d’aimer l’autre. Les  vieilles habitudes sont tenaces et la force de volonté ne pourra jamais venir à bout de si profonds sentiments de rancoeur et de haine.

 

A

LORS COMMENT SURMONTER LES PREJUGES, la peur et la méfiance, quand  ceux-ci sont ancrés depuis des siècles ? La réponse se résume en un seul mot: l'amour!

     Le roi Salomon, réputé le plus sage de tous les mortels, écrivait jadis : "La haine allume des querelles, mais l'amour couvre toutes les fautes" (Proverbes 10:12). Si vous haïssez quelqu'un, vos interactions ont toutes les chances de dégénérer en désaccords puis en conflits. Par contre, si vous aimez quelqu’un, à supposer même que cette personne vous ait causé du tort, il est possible de fermer les yeux sur ses fautes, l’accepter et lui pardonner.

     Fermer les yeux et pardonner — quelle noble aspiration ! Mais soyons sérieux, qui est capable de se défaire, comme ça, instanta-nément, de ses ressentiments, de sa haine, de sa peur, et de toutes ses attitudes négatives, vis-à-vis d’individus ou même de toute une communauté ethnique ? Il faut bien l’admettre, la plupart d’entre nous n’avons ni la volonté ni les moyens d’y parvenir.

 

M

AIS VOICI UNE BONNE NOUVELLE: malgré les limites de nos ressources humaines, il nous est possible d’aimer, de comprendre et d’accepter les autres en toute vérité, quels que soient leur passé et leur origine. La clé d’un tel amour vient de la source même  de l'amour, à savoir Dieu lui-même. La Bible nous dit que "Dieu est amour" (1 Jean 4:8). Il est  l'Esprit d'amour tout-puissant qui a créé l'univers et nous a amenés à l’existence.

    Pour nous montrer ce qu’il est vraiment, Dieu s’est abaissé à notre niveau en envoyant son propre Fils sur terre sous la forme d'un homme, Jésus Christ. Or l’amour fut le fondement même de son ministère. Il a connu la souffrance, il a fait preuve d’une grande compassion envers ceux qui l’entouraient, il a pourvu à leurs besoins matériels et spirituels. Il s’est fait l’un d’entre nous.

    Il enseignait que pour satisfaire à toutes les lois de Dieu, il suffisait de respecter un seul grand commandement, celui d’aimer : "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta pensée…et tu aimeras ton prochain comme toi-même". (Matthieu 22:37-40.)

    Un jour, un expert en religion imbu de lui-même, l’entendant proposer cette doctrine, lui lança publiquement ce défi : “Mais alors, qui est mon prochain ?” Jésus lui répondit avec l’histoire du Bon Samaritain, une histoire qui montre clairement que notre prochain est quiconque a besoin de notre aide, quelle que soit sa race, sa couleur de peau, sa croyance, sa nationalité ou sa culture. (Luc 10 :25-37)

 

L

A SEULE FACON DE POUVOIR AIMER notre prochain et de contribuer à la paix dans le monde, c’est de donner notre coeur au “Prince de la Paix” et de le supplier de nous accorder l’amour qui nous manque. Quand nous avons établi la connexion avec le Dieu d’amour, son Esprit qui nous habite nous donne la force de faire ce qui est humainement impossible de faire, à savoir d’aimer les autres comme nous nous aimons nous-mêmes.

    La Bible dit de Jésus : “Nous lui devons notre paix. Il a en effet instauré l’unité (entre les uns et les autres) et abattu le mur qui les séparait.” (Ephésiens 2 :14) L’amour  surnaturel de Dieu, voilà ce qui permet le respect mutuel, l’unité, la vraie paix.

    “L’homme ne voit que ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au coeur.” (1Sam 16 :17) C’est pourquoi, lorsque nous sommes “au diapason” de Dieu, nous pouvons, nous aussi, ignorer la couleur de la peau pour ne voir que le coeur et l’esprit. Il nous est donné de voir en chaque personne l’unique et magnifique création de Dieu.

 

M

EME LORSQUE LES PEURS, LA HAINE ET LES PREJUGES se sont profondément enracinés au fil des ans, l’amour de Dieu peut les faire disparaître, comme par enchantement ! Une fois que vous êtes convaincu que Dieu vous aime et qu’il vous pardonne, il devient beaucoup plus facile d’aimer et de pardonner aux autres. Vous pouvez alors vous débarrasser de “l’amertume, de l’irritation, de la colère…ainsi que de toute forme de méchanceté [pour devenir] bons et compréhensifs les uns envers les autres, [pour vous] pardonner réciproquement comme Dieu vous a pardonnés en Christ.” (Ephésiens 4 :31-32)

    Lorsque vous ouvrez votre vie à Jésus, il peut miraculeusement vous libérer de l’esclavage que sont l’animosité et la haine. “Celui qui est uni au Christ est une nouvelle créature : ce qui est ancien a disparu, toutes choses sont faites nouvelles.” (2Corinthiens 5 :17)

    Quel monde merveilleux ce serait si nous refusions de nous arrêter à la couleur et à la race, pour ne voir en cet étranger qu’une personne à aimer, pour ne voir en lui que la couleur de l’amour ! Et c’est possible, en Jésus. Car en Jésus, “il n’y a plus de différence entre les Juifs et les non-Juifs, entre les esclaves et les hommes libres, entre les hommes et les femmes. Unis à Jésus Christ, vous êtes tous un.” (Galates 3 :28)

 

D

ESIREZ-VOUS CET AMOUR POUR LES AUTRES ? Il vous suffit de le demander !— “Car Dieu est amour” (IJean 4 :8) Il vous aime tant qu’il a envoyé Jésus pour vous donner sa vie : “Oui, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui mettent leur confiance en lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle.” (Jean 3 :16)

    Jésus est prêt à vous pardonner toutes vos fautes, et  à vous faire don de la vie éternelle, si simplement vous lui demandez de venir dans votre vie. Recevez-le dès maintenant en lui adressant, du fond du coeur, une prière comme celle-ci :

 

    Jésus, je désire Te connaître. Merci d’avoir donné ta vie pour moi. Pardonne-moi tout ce que j’ai fait de mal. Je t’ouvre maintenant la porte de ma vie, et je te demande d’y entrer et de m’accorder le don gratuit de la vie éternelle. Remplis-moi de ton amour et apprends-moi à être plus tolérant à l’égard des autres, quels qu’ils soient. Amen.

L

A BIBLE NOUS APPREND que le jour est sur le point d’arriver, où Jésus reviendra en personne “en grande puissance et gloire”, pour instaurer le Royaume de Dieu sur terre. Les régimes des hommes, basés sur l’exploitation et l’ostracisme, n’auront plus cours, lorsque “le royaume du monde aura passé aux mains de notre Seigneur et de son Christ.” (Apocalypse 11 :15)

    Toutes les frontières ethniques seront alors supprimées, et ceux sur terre qui aiment la paix s’uniront pour vivre en harmonie. “Tous les peuples, toutes les nations, les hommes de toutes les langues lui apportèrent leurs hommages. Sa souveraineté est éternelle…. Plus aucune nation ne brandira l’épée contre une autre nation, et l’on n’apprendra plus la guerre.” (Daniel 7 :14 ; Esaïe 2 :4)

    Mais pourquoi vous faudrait-il attendre tout ce temps quand déjà, dès maintenant, vous pouvez posséder la paix de Dieu ? Recevez Jésus dès aujourd’hui, et faites tout votre possible pour partager son amour avec les autres.

 

    Nous serons heureux de vous faire parvenir davantage d’informations, ainsi que de magnifiques posters en couleurs sur toutes sortes de sujets fascinants.

 

 

 

23:40 - 9/06/2006 - commentaires (0)
J'ai trouvé mon mari

En cherchant, tout au long de ma vie
Une douce harmonie, un équilibre
Je voulais réinventer ma vie
Grande enfant trop soumise , incorrigible
Le Bonheur, on me l'avait prédit
Et presqu'aveuglément suivant ma route
J'y croyais et petit à petit…
J'ai trouvé bien plus que l'harmonie


Je l'ai trouvé cette harmonie
En écoutant battre mon cœur
En permettant à Son Esprit
De me parler de l'intérieur
J'ai parfois cru que c'était mission impossible
Pourtant, tout était là, si simple et trop facile


J'ai cherché, jeune, dans ma vie
Une douce harmonie, un équilibre
Je sais maintenant être à l'écoute
Des mots de la petite voix
Que celui qui trace nos routes
Fait parler tout au fond de moi
Et quand le tourbillon s'empare de mon être
C'est en fermant les yeux que je la sens renaître

 L'harmonie, en cherchant l'harmonie
J'ai trouvé un mari qui me fait dire
Que la vie que je vis aujourd'hui
Est bel et bien la vie que je dois vivre
Ce bonheur que l'on m'avait prédit
S'installe sûrement dans ma demeure
Et je sens qu’Il y a fait son nid
J'ai trouvé bien plus que l'harmonie


 J'ai trouvé mon mari
En lui, j'ai découvert
Les qualités de l'Esprit
Avec lui, je me suis ouvert'
À l'unité
À la beauté
À l'immortalité
De l'éternité
Avec sincérité
Et intégrité
 
J'ai trouvé bien plus que l'harmonie!
23:35 - 9/06/2006 - commentaires (0)
"Il n'y a pas de honte à aimer"

"Il n'y a pas de honte à aimer"

La première fois que je t'ai approché
Une étincelle en moi a germé
Et depuis cette tendre journée
Le feu n'a cessé de se propager.

Paralysée par son emprise
J'ai essayé de l'étouffer
Mais le souffle d'une légère brise
L'empêchait de se consumer.

Pourquoi essayer d'éteindre cette flamme
Qui brûle tout au fond de mon Âme
Alors que je devrais le crier
Car il n'y a pas de honte à aimer!

23:28 - 31/05/2006 - commentaires (0)
RELIGION D'AMOUR

Nous croyons en l'Amour!--L'amour de Dieu et des autres, car "Dieu est Amour!" (1 Jean 4:8). Notre religion c'est l'Amour!

    L'amour c'est tout, car sans amour, il n'y aurait rien!--Ni famille, ni amis, ni père, ni mère, ni enfants, ni sexe, ni santé, ni bonheur ni Paradis. Il n'y aurait rien de tout cela sans Amour! Et rien de tout cela n'est possible sans Dieu, car Dieu est Amour!

    C'est la solution à tous les problèmes de l'humanité, aujourd'hui comme dans le passé: l'Amour, l'amour vrai, l'Amour de Dieu et l'amour du prochain! L'Esprit divin d'Amour nous aide tous à nous aimer les uns les autres comme Il nous l'a commandé!--C'est toujours la solution de Dieu, même dans un monde aussi complexe, confus et compliqué que la société actuelle!

    Lorsqu'il rejette l'Amour de Dieu et Ses lois bénéfiques fondées sur l'Amour, l'homme devient égoïste, vicieux, cruel et plein de haine envers son prochain.--Le caractère inhumain de l'homme est de plus en plus flagrant dans ce monde où règnent l'oppression, la tyrannie, l'exploitation, l'escroquerie des riches, les souffrances causées par la faim et la malnutrition, la maladie, la mauvaise santé, la pauvreté et les sans-abri, les abus vicieux, le surmenage, les tortures de la guerre et les cauchemars dus à la peur perpétuelle de l'insécurité.

    Tous ces maux sont le résultat d'un manque d'amour pour Dieu et pour son prochain ainsi que du rejet par l'homme des lois d'amour, de foi, de paix et d'harmonie avec Dieu, les autres et toute Sa Création. "Car s'il n'aime pas son frère qu'il voit, il ne peut aimer Dieu qu'il ne voit pas!" (1 Jean 4:20).

C'est aussi simple que cela : si nous aimons Dieu, nous pouvons alors nous aimer les uns les autres! Et ainsi, nous pouvons suivre Ses règles de vie et Ses lois sur la liberté et le

 

bonheur, afin que tous connaissent le bien-être et la joie du Seigneur!

    C'est pourquoi Jésus nous a dit que le premier et le plus grand des commandements c'est d'Aimer--"Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur et de toute ton âme et de toute ta pensée... et le

 

second lui est semblable", c'est presque la même chose: "Tu aimeras ton prochain comme toi-même!" (Matthieu 22:37-39).

    Un avocat demanda alors à Jésus: "Qui est mon prochain?" Il leur raconta l'histoire du bon Samaritain en leur montrant que nous devons aider toute personne en difficulté, quelles que soient leur race, leurs origines, la couleur de leur peau, leur nationalité ou leur statut social!:

    "Or il se trouva qu'un prêtre descendait par le même chemin. Il vit le blessé et, s'en écartant, poursuivit sa route... Mais un Samaritain qui passait par là arriva près de cet homme. En le voyant, il fut pris de pitié. Il s'approcha de lui, soigna ses plaies avec de l'huile et du vin, et le recouvrit de pansements. Puis, le chargeant sur sa propre mule, il l'emmena dans une auberge où il le soigna de son mieux." (Luc 10:31,33,34). Si l'amour remplit notre coeur, nous ne pouvons être confrontés à une situation sans intervenir personnellement. Nous ne pouvons pas laisser le pauvre homme sur la route de Jéricho! Comme le Samaritain, nous devons agir! (Voir Luc 10:25-35). A la vue de personnes nécessiteuses ou en difficulté, beaucoup de gens s'écrient de nos jours: "Oh, quel malheur! Comme je les plains!" Mais la compassion doit se traduire par des actes! C'est là toute la différence entre la pitié et la compassion: la pitié éprouve de la peine, mais la compassion passe à l'action!

    Nous devons manifester notre foi par des actes tangibles, sans lesquels nul ne peut prouver son amour. Dire que vous aimez quelqu'un sans essayer de l'aider d'une façon ou d'une autre pour répondre à son besoin--qu'il s'agisse de nourriture, de vêtements, d'abri, etc..--ce n'est pas aimer!

    S'il est vrai que le besoin d'un amour véritable est un besoin spirituel, en revanche il doit se manifester physiquement par des actes--"Une foi qui se traduit par des actes inspirés par l'amour!" (Galates 5:6).

    "Si un homme riche voit son frère dans le besoin et lui ferme son coeur, comment l'amour de Dieu demeurerait-il en lui? Mes enfants, que notre amour ne se limite pas à des discours et à de belles paroles, mais qu'il se traduise par des actes, accomplis dans la vérité!" (1 Jean 3:17,18)

 

Cependant, nous croyons que la plus grande manifestation de notre amour ne se limite pas seulement au partage de nos biens matériels, mais réside dans le don de soi, au service des autres. C'est ainsi que s'exprime notre foi qui se traduit par nos oeuvres et par le partage de nos biens matériels. Jésus Lui-même n'avait aucun bien matériel à partager avec Ses disciples, seulement Son Amour et Sa vie, dont Il nous a fait don afin qu'à notre tour, nous ayons la vie et l'amour pour toujours!

    "Personne n'a de plus grand amour que celui qui donne sa vie pour ses amis!" (Jean 15:13) C'est pourquoi nous considérons que le don de soi, de notre amour et de notre vie, est le plus grand de tous les partages et notre but ultime, ainsi que le moyen dont nous disposons pour atteindre ce but!

    C'est pourquoi Dieu, à l'origine, a créé l'homme: pour aimer! L'aimer pour toujours et inspirer les autres à faire de même! C'est Dieu qui a créé l'Amour et qui a donné à l'homme ce besoin d'aimer et d'être aimé. Lui seul peut satisfaire ce besoin profond d'amour total et de compréhension qui existe dans chaque âme humaine.

Les choses temporelles de ce monde satisfont le corps, mais seuls Dieu et Son Amour Éternels peuvent remplir ce vide spirituel de chaque coeur humain qu'Il a créé à Son intention! L'esprit humain, cette personnalité intangible qui réside dans votre for intérieur, ne pourra jamais être entièrement satisfait par autre chose que l'union totale avec le grand Esprit d'Amour qui l'a créé!

    Dieu Lui-même est cet Esprit d'Amour, l'amour vrai, l'amour éternel, l'amour authentique qui ne prendra jamais fin, celui d'un Amant Qui ne vous quittera jamais, le plus merveilleux de tous les amants!

    Il est représenté par Son Fils Jésus-Christ, Qui est venu par amour, a vécu par amour et est mort par amour, afin que nous puissions vivre et aimer pour toujours: "Oui, Dieu a tant aimé l'humanité qu'Il a donné Son Fils unique, pour que tous ceux qui mettent leur confiance en Lui échappent à la perdition et qu'ils aient la vie éternelle." (Jean 3:16)

 

Pour recevoir l'Amour de Dieu en Jésus, il vous suffit d'ouvrir votre coeur et de prier en L'invitant à y entrer. Jésus a promis: "Voici: Je Me tiens devant la porte et Je frappe. Si quelqu'un entend Ma voix et ouvre la porte, J'entrerai chez lui et Je dînerai avec lui et lui avec Moi." (Apocalypse 3:20) Il attend patiemment à la porte de votre coeur; Il ne s'impose pas, Il ne force pas la porte. Il attend simplement que vous L'invitiez à entrer. Êtes-vous prêt?

Lorsque vous L'aurez reçu, toute votre vie sera transformée! Vous serez un nouvel enfant de Dieu venant au monde avec un nouvel esprit! Son Esprit qui habite en vous vous permettra d'accomplir ce qui est humainement impossible: Aimer Dieu et votre prochain!

    Vous découvrirez que le vrai bonheur ne réside pas dans la poursuite de plaisirs et de satisfactions égoïstes, mais en trouvant Dieu, en donnant Sa vie pour les autres et en leur apportant le bonheur! C'est alors que le bonheur vous poursuivra et vous comblera de façon personnelle, sans même que vous le recherchiez pour vous-même!

     "On récolte ce que l'on a semé!" (Galates 6:7). C'est en semant l'amour qu'on récolte l'amour; et c'est en semant l'amitié qu'on se fait des amis. Observez donc Sa Loi d'amour: faites preuve d'un amour désintéressé envers le Seigneur et les autres, et donnez-leur cet amour qu'ils attendent; c'est ainsi que vous recevrez de l'amour, à votre tour. "Car on emploiera, à votre égard, la mesure dont vous vous serez servis pour mesurer."

    Découvrez le pouvoir merveilleux de l'amour! Un nouveau monde d'amour qui n'existait que dans vos rêves s'ouvre à vous! Vous pouvez vivre un amour merveilleux avec une autre âme solitaire! Essayez! Si vous donnez de l'amour, vous en recevrez!

 

    "L'Amour n'a pas été mis dans votre coeur pour y rester!

    L'amour n'est pas l'amour, tant que vous ne l'avez pas donné!"

 

23:21 - 31/05/2006 - commentaires (0)
Cet Homme d’amour

Jésus n’était pas homme ordinaire, ni simple maître à penser, rabbin, gourou ou prophète. En un sens, Il était tout cela, mais bien plus. En effet, à la différence des autres grands maîtres spirituels qui L’ont précédé ou qui L’ont suivi, Jésus ne s’est pas contenté de parler de l’amour et de Dieu, Il était l’amour et Il était le Fils de Dieu. Donc Il savait donc de quoi Il parlait !

            La Bible nous dit que “Dieu est un Esprit”, et que “Dieu est amour.” (voir Jean 4 :24 ; 1 Jean 4 :8) Dieu est l’Esprit d’amour Tout puissant, le Créateur de toutes choses. Il est la puissance de l’univers, si formidable, si extraordinaire qu’Il dépasse de loin les limites de notre entendement.

            Dieu est tout puissant, Il sait tout, Il est présent partout.- C’est un concept bien trop vaste pour que nous puissions le saisir ! Mais comme Il nous aime très fort, Il désirait que nous soyons à même de Le connaître et de L’aimer. Alors, pour nous montrer Son Amour, pour nous permettre de Se faire comprendre, Il a envoyé Son propre Fils, Jésus-Christ, sur terre et sous la forme d’un homme ; pour que nous puissions, grâce à  Lui, Jésus, nous représenter Dieu. En Jésus, Dieu s’est mis à notre niveau.

            Rendez-vous compte, il y a 2000 ans, Dieu a envoyé Son propre Fils, le Seigneur des Cieux en personne, le Maître de l’univers, sur cette terre, pour qu’Il devînt l’un d’entre nous ! De façon miraculeuse, Il fut conçut dans le sein d’une humble jeune fille vierge nommée Marie, et revêtit la même forme humaine que nous ! Ainsi était-Il à la fois Fils de l’Homme et Fils de Dieu.

 

Partout faisant du bien

Jésus s’adapta non seulement à notre forme humaine, mais aussi à notre mode de vie, nos coutumes, à notre façon de parler, de nous habiller, pour pouvoir nous comprendre et communiquer avec nous au niveau de notre pauvre intelligence humaine. Il devint citoyen du monde, membre de l’humanité, homme de chair et de sang, pour nous toucher de Son amour, pour nous témoigner de Sa sollicitude, de Sa compassion, et pour mettre Son message à notre portée, comme on parlerait à des enfants !

Il vint chez nous et adopta la vie d’un humble charpentier. Puis à l’âge de trente ans, Il commença Son ministère en tant que prophète itinérant et maître religieux. Il vécut comme nous, travailla comme nous, Il dût dormir comme nous, manger comme nous, et Se soumettre comme nous à toutes les nécessités de la vie. Il Lui arrivait d’être fatigué, épuisé, et d’avoir mal aux pieds. Il connut la faim, la soif, la tristesse et le découragement. Il devint l’un de nous et , comme le dit la Bible, “a été tenté en tous points comme nous le sommes, mais sans commettre de péché” (Hébreux 4 :15).

Jésus ne cessait de faire du bien partout où Il allait, donnant à manger à ceux qui avaient faim, guérissant les malades, réconfortant les affligés, consolant les désespérés.  Il aimait tout le monde, même les plus pauvres et les réprouvés.

Il ne posséda jamais d’édifice religieux, ni ne fit partie d’aucune dénomination ou église officielle. Il allait simplement à la rencontre des gens, dans la rue, au bord de la mer, sur les places de marché - partout où Il pouvait les rencontrer - pour proposer, à ceux qui voulaient bien le recevoir, Son message d’amour. Il sympathisait avec ceux qui étaient considérés comme les parias de la société, fussent-ils collecteurs d’impots, ivrognes, pécheurs invétérés ou prostituées.

Sa religion d’amour était si simple que pour la comprendre, disait-Il, il fallait devenir comme un petit enfant (voir Matthieu 18 :3). Il ne préconisa jamais ni cérémonies religieuses compliquées ni règles difficiles à suivre. Il se contentait de prêcher et de manifester l’amour (voir Matthieu 22 :36-40).

23:14 - 31/05/2006 - commentaires (0)

« Page Précédente | (Page 1 de 2) | Page Suivante »
Qui suis-je?


Liens
A VOIR....
à voir aussi

Categories
Amour

Billets Récents
"Il n'y a pas de honte à aimer"
Sans Titre
Tango à deux
aimons nous les uns les autres
L'Amour Toujours

Amis